Johnny Hallyday : sa réputation de séducteur mise à mal

Comme le raconte son ex-secrétaire particulier Sacha Rhoul, Johnny Hallyday n’était pas un grand séducteur. D’après lui, le chanteur voulait surtout se sentir aimer, si bien qu’il lui arrivait de faire monter des filles dans sa chambre sans qu’il ne se passe quoique ce soit.

Johnny Hallyday, un réel séducteur ? Oui, le rockeur aimait les femmes et a eu plusieurs histoires plus ou moins sérieuses, mais ne souhaitait pas à tout prix enchaîner les conquêtes. Comme le note son ex-secrétaire particulier Sacha Rhoul dans son livre Johnny et ses anges gardiens paru ce vendredi 6 novembre, “Johnny était plus séducteur que jouisseur et n’a jamais été un prédateur”. Celui qui a été marié à Sylvie Vartan ou Laeticia Hallyday avait envie d’une seule chose : être aimé. Plus qu’une simple envie, “un besoin“. On le sait, le père de David, Laura, Jade et Joy a eu plusieurs conquêtes, mais parfois, il ne se passait rien une fois dans la chambre d’hôtel.

Sacha Rhoul s’est souvenu d’une soirée cannoise. “Une fois à Cannes, Johnny, qui avait bu, monte avec une jeune femme dans sa chambre d’hôtel. Une demi-heure après, elle vient taper à ma porte et me dit : “Il s’est endormi”. Je lui appelle un taxi et elle part,” a-t-il confié. Et de conclure : “Le lendemain, Johnny me raconte ses exploits et sa chaude nuit…” Beaucoup de mots pour très peu d’actes ? Autre point qui met à mal sa réputation de grand séducteur, un appartement qu’il réservait à ses histoires d’un soir. “Johnny m’avait fait prendre un appartement à mon nom pour qu’il lui serve de garçonnière. J’étais le seul à avoir les clés et il ne l’a jamais utilisé,” a lâché son ex-secrétaire particulier.

Ces histoires inventées par Johnny…

On apprend par la même occasion que Johnny Hallyday aimait inventer des histoires, parfois même pour nuire à des personnes qu’il n’appréciait pas, à l’instar de Claude François. “Il a fait croire qu’il avait assisté à l’interpellation de Claude François avec un travesti dans le Bois de Boulogne,” s’est remémoré Sacha Rhoul. Et de compléter : “Il a balancé ça un soir chez Castel. Et des gens ont fini par affirmer qu’ils avaient eux aussi assisté à cette arrestation.” L’homme a ajouté : “C’est aussi faux que la fois où il s’est vanté d’avoir envoyé une décapotable dans le port de Saint-Tropez. Johnny aimait bien foutre la pagaille.

Crédits photos : Agence /Bestimage

Source: Lire L’Article Complet