Julien Clerc en froid avec son fils ? Le chanteur se confie

Dans une interview parue sur le site du JDD samedi 6 février 2021, Julien Clerc s’est confié sur la relation qu’il entretient avec ses enfants en ces temps de crise sanitaire. Depuis quelque temps, le chanteur a pris ses distances avec Barnabé, son fils de 26 ans…

  • Julien Clerc

La crise sanitaire liée à la Covid-19 continue de bouleverser la France. Depuis plusieurs mois, l’hexagone doit s’adapter aux nouvelles mesures de prévention pour freiner la propagation du germe infectieux sur le territoire. Outre le port du masque ou encore la distance physique règlementaire entre chaque individu, les Français doivent, dans la mesure du possible, éviter les contacts physiques, en diminuant au maximum les événements conviviaux. Bon nombre de personnalités, comme Jean-Luc Reichmann par exemple, favorisent donc les appels vidéos aux moments en compagnie de leurs proches. Une situation qui affecte beaucoup de Français.

Figurant dans la catégorie des personnes à risque, Julien Clerc a aussi bouleversé ses habitudes. “Avec cette pandémie, on sacrifie toute une génération alors que c’est aux populations à risque de faire attention. C’est en tout cas ce que je fais”, a-t-il déclaré dans les colonnes du JDD. Et pour assurer sa santé, le chanteur a dû faire un sacrifice de taille.

Julien Clerc ne voit plus son fils

Âgé de 73 ans, Julien Clerc a assuré prendre toutes ses précautions pour ne pas tomber malade, au point de ne plus voir Barnabé, son fils. “Je vois très peu mes enfants, en particulier mon fils de 26 ans, car je sais que le danger, si j’ose dire, peut venir de lui. On se téléphone, bien sûr, mais j’ai mis notre relation entre parenthèses” a-t-il confié. La star a également fait part de son empathie pour les étudiants : “enfermés dans une pièce de 15 mètres carrés pour suivre leurs cours devant un écran d’ordinateur”. Mais le demi-frère de Gérard Leclerc se sent tout de même privilégié d’avoir vécu une jeunesseen plein Mai 68″ marquée par la liberté. “Aujourd’hui, on ne sent aucune perspective, le climat est nettement plus angoissant avec l’impossibilité de se projeter ou de voir ses amis et des infos anxiogènes” , a-t-il déclaré. En espérant que cette pandémie mondiale ne soit bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

Source: Lire L’Article Complet