Julien Kouchner : cet invité de marque qu’il faudrait mieux qu’il évite de croiser au dîner du Siècle

Après l’affaire Olivier Duhamel, accusé d’inceste, “Le Monde” s’intéresse aux bouleversements que cela provoque au Siècle. Et notamment en ce qui concerne Julien Kouchner, membre du club et frère de la victime présumée.

A propos de

  1. Julien Kouchner

  2. Olivier Duhamel

  3. Camille Kouchner

Qui savait et n’a rien dit ? Depuis l’éclatement de l’affaire Olivier Duhamel et la sortie du livre choc de Camille Kouchner, c’est la question qui est sur toutes les lèvres du monde politico-médiatique parisien. Et notamment au Siècle, ce club réunissant l’élite dont le politologue a été obligé de quitter la présidence. L’association, aussi sélecte que conservatrice, se voit obligée de faire son auto-critique et pourrait opérer quelques changements dans son mode de fonctionnement, comme le raconte Le Monde.

Y compris dans les moindres détails, à commencer par le plan de table de son fameux dîner organisé un mercredi par mois. Car Julien Kouchner, frère de la victime présumée et de Camille Kouchner, dont le livre La familia grande a provoqué l’onde de choc, fait partie de ce club. Et il ne faudrait pas que l’éditeur de presse, âgé de 50 ans, se retrouve avec un proche du camp opposé. “Il serait maladroit de réunir Julien Kouchner, le frère aîné de Camille Kouchner, et Sébastien Veil, dont l’oncle n’est autre que Jean Veil“, écrit Le Monde.

Un “crime dissimulé”

L’avocat Jean Veil est en effet l’ami d’enfance d’Olivier Duhamel et son associé. Il le défend dans cette affaire et même dû quitter le Siècle pour n’avoir pas dénoncé des faits dont il avait pourtant connaissance. Il serait donc malheureux de réunir Camille Kouchner et l’énarque Sébastien Veil, petit-fils de Simone, à la table du Cercle Interallié. L’endroit où 280 membres du Siècle se retrouvent une fois par mois, près de l’Elysée, et où ils découvrent leurs futurs voisins de table à leur arrivée.

D’autant que Julien Kouchner a déjà publiquement pris la parole sur l’affaire. Le fils de Bernard Kouchner et Évelyne Pisier a notamment dénoncé le climat qui régnait dans la famille autour de son beau-père Olivier Duhamel. “Je me souviens d’un jeu de séduction avec des amies de ma mère quand j’étais adolescent, a-t-il décrit auprès du Parisien. Il y avait sûrement des comportements inappropriés, des baisers volés mais rien de plus. Cela n’a rien à voir. Ce qui est arrivé à mon frère est un crime dissimulé”, a-t-il dénoncé.

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet