Julien Lepers : ses relations avec un escroc multirécidiviste posent question

Depuis de très nombreuses années, Julien Lepers entretient des relations professionnelles avec un escroc multirécidiviste du nom de Gontran Back de Surany. Condamné en juin dernier à trois ans de prison ferme, il a même présenté l’animateur comme “un ami”.

Il y a certaines fréquentations dont il vaut mieux se passer. Gontran Back de Surany, un repris de justice multirécidiviste de 67 ans, en fait incontestablement partie. Condamné 19 fois au pénal dont dix fois pour “escroquerie” et trois fois pour “abus de confiance”, il vient de faire l’objet d’une peine de trois ans de prison, prononcée en juillet dernier. Actuellement, c’est donc derrière les barreaux de la prison de Meaux qu’il passe le plus clair de son temps. Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, cela fait plusieurs dizaines d’années qu’il côtoie une vedette du petit écran, qui n’est autre que Julien Lepers. “Je le connais depuis quarante-deux ans, c’était mon ami… Il m’a remis le pied à l’étrier et permis de retravailler avec lui“, a-t-il déclaré lors de son procès.

  • VOICI – Kate Middleton : cette tradition à laquelle George, Charlotte et Louis n’échapperont pas à Noël

    Voici

  • VOICI – VIDEO Balance ton Post : des coiffeurs débarquent nus sur le plateau de Cyril Hanouna

    Voici

  • VOICI – PHOTO Carla Bruni en deuil : son hommage poignant à un homme qui l'a « tant aidée "

    Voici

  • VOICI – Loana ruinée et endettée : la gagnante de Loft Story révèle avoir perdu toute sa fortune

    Voici

  • VOICI – Donald Trump n’accepte pas la victoire de Joe Biden : Barack Obama le met en garde

    Voici

  • VOICI – Amel Bent très émue, elle savoure sa victoire contre ses complexes

    Voici

  • VOICI – Joyce Jonathan : première sortie pour sa fille Ghjulia… en compagnie du mystérieux papa ?

    Voici

  • VOICI – Balance ton post : Agnès Runacher en larmes, la ministre confie avoir perdu un proche de la Covid-19

    Voici

  • VOICI – Sophie Davant : son nouveau défi très étonnant loin des plateaux de télévision

    Voici

  • VOICI – Jean-Michel Maire retrouve une ex dans la Grande Rassrah, un détail intrigue les téléspectateurs

    Voici

  • VOICI- Christophe Beaugrand livre ses souvenirs de la nuit du 13 novembre et c’est glaçant

    Voici

  • VOICI : Chantal Goya sans domicile à 78 ans : la chanteuse a dû s'installer chez sa fille

    Voici

  • VOICI – Loana inquiète de nouveau les internautes : Gilles Verdez donne des explications

    Voici

  • VOICI : Chimène Badi dévoile le secret de son impressionnante perte de poids

    Voici

  • VOICI : Wejdene : cette chanteuse française dont elle est très proche et qui lui donne des conseils

    Voici

  • VOICI : Miss France : Sylvie Tellier craint que l’élection ne soit « encore reportée "

    Voici


  • VOICI – Kate Middleton : cette tradition à laquelle George, Charlotte et Louis n’échapperont pas à Noël
    VOICI – Kate Middleton : cette tradition à laquelle George, Charlotte et Louis n’échapperont pas à Noël


    Voici


  • VOICI – VIDEO Balance ton Post : des coiffeurs débarquent nus sur le plateau de Cyril Hanouna
    VOICI – VIDEO Balance ton Post : des coiffeurs débarquent nus sur le plateau de Cyril Hanouna


    Voici


  • VOICI – PHOTO Carla Bruni en deuil : son hommage poignant à un homme qui l'a « tant aidée "
    VOICI – PHOTO Carla Bruni en deuil : son hommage poignant à un homme qui l'a « tant aidée "


    Voici

VIDÉO SUIVANTE

De son côté l’ancien animateur de Questions pour un champion, lui, assure avoir plutôt été une victime du prisonnier. Il faut dire que leur relation n’a pas débuté du bon pied. Dans les années 90, l’homme lui avait extorqué 400 000 francs à la suite de sa participation à une opération publicitaire. Gontran Back de Surany avait empoché la somme via l’une de ses sociétés et l’avait reversée sous forme d’un chèque sans provision au prédécesseur de Samuel Etienne. Finalement, Julien Lepers n’aurait récupéré qu’une partie de ce cachet, soit 160 000 francs, comme le révèle une enquête du magazine Capital.

Julien Lepers a fait affaire avec l’escroc à de nombreuses reprises

Pourtant, cela n’avait pas empêché Julien Lepers de faire à nouveau affaire avec lui. En 1999, il avait investi 450 000 euros dans une autre société de l’homme d’affaires, qui devait produire des spectacles au palais des congrès de Nice. Il avait par la suite perdu les deux tiers de la somme. Plus récemment en 2019, lorsque l’ancienne vedette de France 3 a animé un quizz dans des maisons de retraite, son acolyte a de nouveau empoché son cachet puis disparu. Enfin lorsque deux ans plutôt, Gontran Back de Surany avait publié un livre sur Johnny Hallyday sous le faux nom de Patrick Alban, Julien Lepers en avait allègrement fait la promotion sur ses réseaux sociaux. Dans bon nombre de ses combines, le condamné surfait d’ailleurs sur son amitié avec Julien Lepers.

Dans l’affaire du palais des congrès de Nice, Jean Guillon, le président de l’association Nice Acropolis exploitant le palais, avait déclaré face à la chambre régionale des comptes que l’animateur l’avait “personnellement et chaleureusement recommandé. C’est d’ailleurs lui qui avait organisé une croisière à laquelle l’escroc avait invité le président de l’association et son épouse. “M. Surany gagnait la confiance des investisseurs en leur présentant notamment Julien Lepers“, précise un arrêt de la cour d’appel de Paris pendant que Me Maud Touitou, l’avocate des victimes dans cette affaire, confirme : “mes clients ont été mis en confiance et rassurés essentiellement par la présence de Julien Lepers”. Mais en dépit de ces nombreux éléments suspects, l’animateur “n’a pas été entendu dans l’affaire de Meaux, même comme témoin, tient à préciser Moad Nefati, son avocat.

Source: Lire L’Article Complet