Karine Le Marchand en pleine polémique : elle prend une décision radicale

Sa demande de subvention auprès de la région PACA pour rénover sa bâtisse aixoise a suscité une vent de critiques. Ce lundi 25 octobre sur Instagram, Karine Le Marchand a annoncé renoncer à un chèque de 117 000 euros.

Karine Le Marchand veut mettre fin à ce « bad buzz », celui déclenché par sa demande de subvention de 117 000 euros à la région Sud pour rénover écologiquement un mas aixois appartenant à sa société de production. L’information, révélée par Marsactu, partenaire de Mediapart, avait suscité de vives réactions, notamment chez les écologistes qui dénonçaient des « usages de fonds publics pour le confort personnel » de l’animatrice de L’Amour est dans le pré. Face aux critiques, l’ex de JoeyStarr a décidé de faire marche arrière ce lundi 25 octobre, se sentant « instrumentalisée politiquement ». « Ça va être tout simple, je ne vais pas faire la demande. Le truc est terminé et je vais me débrouiller comme une grande, sans l’aide de la Région Sud et sans les bla-bla-bla sur Internet », a expliqué la mère d’Alya.

L’animatrice de la chaîne M6 souhaitait profiter d’un dispositif régional créé en 2018 d’aide à l’écoconstruction. Le dossier de subvention, qui devait être étudié ce jeudi en séance plénière, a donc été retiré.

https://www.instagram.com/p/CVc9ACsgm-s/

A post shared by Karine Le Marchand (@karine.le.marchand)

« Karine Le Marchand est une ambassadrice de valeur »

« Ce genre de dispositif très contraignant en termes de qualité environnementale est accessible à tous« , a expliqué la Région PACA à nos confrères de La Provence. Pierre-Paul Léonelli, membre de la commission Transition énergétique, stratégie des déchets, qualité de l’air de la Région Sud, a regretté ce déferlement de critiques : « Je ne vois pas où est le souci, d’autant que Karine Le Marchand est une ambassadrice de valeur et a le bon profil« , a-t-il expliqué à nos confrères.

Mais dans l’entourage du président de la région Renaud Muselier (LR), personne ne souhaite pas froisser les écologistes qui se sont retirés dans l’entre-deux tours des régionales au printemps dernier. Alors la Région ne fera pas « un foin » de l’affaire Karine Le Marchand, a-t-on déclaré à La Provence.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet