Kate Middleton rebelle : cette tradition royale qu'elle a brisée par amour pour William

La reine Elizabeth a offert une broche à Kate Middleton en 2017. La duchesse l’a acceptée à une condition : celle-ci ne devait pas être en ivoire, dont le prince William combat le commerce.

Kate Middleton suit la tradition, mais n’est pas prête à mettre ses idées de côté pour elle. En 2017, la duchesse de Cambridge, chouchoute de la reine Elizabeth, a reçu un beau cadeau de sa part : le Royal Family Order, que cette dernière offre aux membres féminines de la famille royale britannique. Sur la broche portée lors des grandes occasions, on trouve un nœud de papillon jaune orné d’un portrait de la monarque normalement fait en ivoire.

Contrairement aux autres propriétaires du bijou qui l’ont porté tel quel -parmi elles, Camilla Parker-Bowles, Sophie de Wessex et la princesse Beatrice-, Kate Middleton a souhaité changer le matériau utilisé. Lorsqu’elle a reçu cet honneur en 2017, elle a demandé à ce que la broche, qu’elle a portée pour la première fois lors d’un dîner d’Etat au Buckingham Palace en octobre 2018, soit fabriquée en verre. Selon Express, cette prise de position est venue de l’engagement du prince William.

Des années de combat

Le duc de Cambridge lutte depuis des années contre le commerce de l’ivoire. En 2014, en voyage officiel à Washington, il a déclaré lors d’un discours à la Banque mondiale que c’est “une des formes de criminalité les plus insidieuses dans le monde aujourd’hui. Et a fait détruire tous les objets en ivoire des palais royaux. Quelques mois plus tard, lors d’une allocution donnée en Chine, il a appelé à son interdiction.

Si l’Empire du Milieu a rendu la vente et l’achat d’ivoire illégaux en 2017, suivi du Royaume-Uni en 2018, le prince William n’a pas encore gagné son combat et tente toujours de mettre totalement fin à ce commerce, encore pratiqué dans l’illégalité. Recevoir une broche en ivoire aurait été un non-sens pour Kate Middleton, qui s’engage elle aussi en réfutant cette tradition.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet