Koh-Lanta, les 4 Terres : Un candidat menacé de décapitation sur les réseaux sociaux

L’un des participants du programme a été menacé de décapitation par un individu sur les réseaux sociaux.

Suivi chaque semaine par des millions de téléspectateurs, Koh-Lanta déchaine les passions depuis de nombreuses années. Cette année encore, les audiences de l’édition les 4 Terres sont, sans surprise, au rendez-vous. Si certains candidats font l’unanimité auprès des fans de l’émission, d’autres sont la cible de virulentes critiques sur les réseaux sociaux. Et parfois, cela va très loin.

La saison dernière, Régis avait été victime de nombreuses menaces de mort. Plusieurs mois plus tard, c’est au tour de Laurent de faire les frais de la folie de certains individus qui trainent une haine exacerbée et inexplicable sur la toile.

Mardi 3 novembre, un individu de 30 ans a été interpellé par des enquêteurs de la police judiciaire aux Clayes-sous-Bois (Yvelines) pour avoir menacé de décapiter celui qui est professeur d’Histoire-Géo dans l’est de la France, sur les réseaux sociaux.

“Salut grosse m****, tu ne réponds pas, tu sais ce qu’on fait aux profs ?”, lui a lancé l’individu avant qu’il ne supprime son compte d’après des propos relayés par le Parisien. Après l’avoir retrouvé sur Facebook, l’homme au chapeau a eu un violent échange avec son hater. “Je vais te décapiter, c’est un truc de prof d’histoire”, lui aurait-il écrit.

“Je n’ai jamais été menacé dans la vie de tous les jours, ni dans mon collège. Et sur les réseaux sociaux, je n’ai jamais été menacé de décapitation”, a confié l’acolyte de Loïc, lors de sa plainte déposée à Grenoble au lendemain de l’altercation.

Le trentenaire, un ingénieur sans emploi, a été retrouvé par les autorités (via son adresse IP située dans la ville de Clayes-sous-Bois) puis arrêté aux alentours de 18 heures au domicile de ses parents le 4 novembre avant d’être placé en garde à vue. Au cours de ses premières auditions, il a fait part de ses regrets. Selon lui, il souhaitait à l’origine reprocher à Laurent sa stratégie dans le jeu. “Je trouvais qu’il avait été stupide d’aller vers Alix”.

Une version contestée par la productrice du programme, Alexia Laroche-Joubert qui stipule qu’“à aucun moment, la personne qui a écrit ces messages ne faisait allusion à Koh-Lanta”. Durant sa garde à vue, l’individu a reconnu le besoin d’être pris en charge et soigné. 

À voir également : Mort de Bertrand-Kamal (Koh-Lanta) – Alexia Laroche-Joubert fait des révélations…

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet