La rentrée d’Edouard Philippe suscite des interrogations

Ce dimanche 29 août, Édouard Philippe a retrouvé plusieurs maires “de la droite et du centre“, à Fontainebleau, en Seine-et-Marne, a rapporté Le Parisien. Si l’ancien Premier ministre n’a fait aucune déclaration concernant ses ambitions présidentielles, cette sortie publique en vue de la rentrée en a interrogé plus d’un…

Nouvelle apparition publique pour Édouard Philippe. Ce dimanche 29 août, l’ancien locataire de Matignon s’est rendu à Fontainebleau (Seine-et-Marne) pour assister à une rencontre politique baptisée “Entre maires”, réunissant une quarantaine d’élus “de la droite et du centre” venus de toute la France, comme l’a précisé Le Parisien. Lors de cette journée, le maire du Havre a, une fois encore, entretenu le mystère au sujet de ses ambitions présidentielles. Si l’intéressé n’a souhaité faire aucune déclaration à la presse, cet événement a toutefois eu lieu pour peser” politiquement à l’approche de la présidentielle 2022, ont indiqué nos confrères. Et ce n’est sans doute pas un hasard si Édouard Philippe se trouvait là…

Deux associations d’élus se sont retrouvés à Fontainebleau ce dimanche 29 août : “La France audacieuse” du maire de Nice Christian Estrosi et “La République des maires” du maire d’Angers Christophe Béchu. Un mouvement proche de celui de l’actuel président de la République et “dont Édouard Philippe pourrait devenir une figure de proue“, ont avancé nos confrères. L’objectif de la réunion de ce week-end était de “se consolider” : “Il faut que l’on continue à se voir, sans doute de manière encore plus intense et que l’on réfléchisse à une forme de structuration qui nous permette de peser de manière politique“, a expliqué Christophe Béchu.

Mais à huit mois de l’élection présidentielle, les choses peuvent encore changer et ils le savent. “Regardez tout ce qui s’est passé dans les six mois qui ont précédé l’élection présidentielle de 2017“, a rappelé l’un des maires au Parisien. De son côté, Édouard Philippe a tenu à montrer qu’il était toujours présent – et donc potentiellement encore dans la course. Début octobre, un rassemblement “autour d’Édouard Philippe” est d’ailleurs prévu au Havre. L’ancien Premier ministre, qui a prévu d’ouvrir sa permanence, profitera-t-il de ce rendez-vous pour annoncer sa candidature à la présidentielle 2022 ? Suspense…

La candidature d’Édouard Philippe déjà étudiée

S’il n’a pour l’heure pas déclaré sa candidature à l’élection présidentielle, le nom d’Édouard Philippe a souvent été évoqué ces derniers temps. Dans un numéro de L’Heure des Pros diffusé le 20 août dernier, le directeur général de Sud Radio Patrick Roger s’est interrogé sur une potentielle candidature du maire du Havre en 2022 : “Il y a un certain Édouard Philippe qui piaffe d’impatience. Il n’ira pas contre Emmanuel Macron, mais si Emmanuel Macron (…) ne devait pas y aller, il est évident qu’Édouard Philippe pourrait très bien se préparer, a-t-il affirmé. Et de souligner : “Ce scénario n’est pas sur la table aujourd’hui, mais souvenez-vous qu’il y a cinq ans, Alain Juppé, à cette époque, était donné largement gagnant et on ne voyait pas ce qui pouvait le faire trébucher…” Affaire à suivre donc.

Crédits photos : Eliot Blondet/Pool/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet