Lady Diana malade : le prince Charles faisait des blagues cruelles sur sa boulimie…

La légende Lady Diana est intacte, presque 25 ans après sa mort. Et le prince Charles, malgré les quelques nuances, tient toujours le rôle du méchant dans l’histoire. Et notamment celle d’un malaise de la princesse, qu’il aurait tourné en dérision.

Entre le prince Charles et Lady Diana, tout avait d’abord ressemblé à conte de fées. Au début. A mesure que les années passent, les révélations pleuvent sur ce couple de légende, dont l’amour a été contrarié. Et le prince Charles se voit reprocher nombre de manquements.

« Sur le point d’avoir des sextuplés« 

Dans la série documentaire en six parties de CNN, Diana, on apprend en effet cette semaine qu’il se serait moqué de sa femme, alors qu’ils étaient en tournée royale à Vancouver au Canada, en 1986. Elle avait été prise d’un malaise, parce qu’elle n’avait pas beaucoup mangé les jours précédents cet évènement. Au courant de la boulimie et de la dépression de sa femme, Charles lui aurait toutefois demandé d’assister à une soirée donnée en leur honneur pour éviter les cancans après ce pépin de santé.

Au cours du diner, le papa de William et Harry aurait fait un discours où il aurait déclaré avec humour : « Ma femme se sent beaucoup mieux maintenant qu’elle ne l’était plus tôt dans l’après-midi, et c’est entièrement dû aux conditions extrêmement avantageuses qui existent en Colombie-Britannique ». Et d’ajouter : « Le temps et les conditions générales de fertilité, qui ont assuré qu’elle était sur le point d’avoir des sextuplés, c’est vraiment pourquoi elle s’est évanouie. Ce n’est pas vraiment vrai ». Bien sur, Lady Diana n’était pas enceinte, mais il ne fallait pas parler publiquement de ses troubles de l’alimentation, puisqu’à l’époque, les maladies mentales étaient encore un sujet tabou.

« Il a fait des blagues cruelles« 

La biographe royale Sally Bedell-Smith explique toutefois : « Mais il est allé plus loin que cela. Il a fait des blagues cruelles. Il a montré un manque d’empathie. C’était une indication qu’il ne s’en souciait pas autant, que quelque chose était sorti du mariage ».

Le mariage des Galles, qui avait déjà commencé à se désagréger s’était scellé par une rupture puis un divorce, en 1996. Un an plus tard, Diana avait trouvé la mort dans un accident de voiture à Paris.

Source: Lire L’Article Complet