Lady Gaga : les agresseurs de son dog-sitter arrêtés pour tentative de meurtre

En février dernier, alors que Lady Gaga était à Rome sur le tournage du biopic Gucci, son dog-sitter Ryan Fischer se faisait agresser par des hommes armés qui ont kidnappé deux des trois chiens de la chanteuse. Deux mois plus tard, ils auraient été arrêtés par la police de Los Angeles, selon les informations de TMZ.

Lady Gaga

Ils auraient enfin été retrouvés. En février dernier, à Los Angeles, trois hommes armés avaient agressé Ryan Fischer, le dog-sitter qui s’occupait des chiens de Lady Gaga pendant qu’elle était en tournage à Rome pour le biopic Gucci. Ils tiraient quatre balles sur l’homme qui promenait les toutous et kidnappaient deux des trois canidés. Ryan Fischer était alors emmené à l’hôpital dans un état critique, tandis que les policiers retrouvaient Asia, le troisième chien de la chanteuse. Quelques jours plus tard, Kijo et Gustav, les deux bouledogues français de Lady Gaga étaient miraculeusement retrouvés, sans qu’elle ne verse la récompense de 500 000 dollars qu’elle avait promise suivant les conseils des policiers.

Ryan Fischer, lui, se remettait de ses blessures. Une semaine après l’agression, il donnait de ses nouvelles : Je suis toujours en convalescence après être passé tout près de la mort et je suis resté éloigné de l’hystérie médiatique”, écrivait-il sur les réseaux sociaux où il s’affichait dans son lit d’hôpital, recouvert de bandages. Mais, une fois sorti de la clinique, le dog-sitter était de nouveau hospitalisé : un morceau de ses poumons a dû lui être retiré car l’une des balles avait “brulé” les tissus de ses organes. Une opération qui l’a sauvé.

Les agresseurs de Ryan Fischer arrêtés

Tout est donc bien qui finit bien… Mais les agresseurs, eux, étaient toujours recherchés. Ils auraient finalement été arrêtés, jeudi 29 avril, selon les informations de TMZ. Arrestation permise grâce aux images de vidéos surveillance de l’allée où les chiens ont été déposés. La police de Los Angeles aurait arrêté cinq personnes : les trois agresseurs, le père de l’un d’eux et la femme qui aurait ramené les chiens à la demande des kidnappeurs. Ils seraient poursuivis pour tentative de meurtre et vol. Toujours selon les informations du média américain, les quatre hommes feraient partie d’un gang.

Source: Lire L’Article Complet