Laeticia Hallyday : sa Saint-Valentin avec Jalil bouleversée par une agression qui "glace le sang"

Le 13 février dernier, Laeticia Hallyday a relégué le terrible témoignage d’une femme, agressée en plein Paris.


Elle s’appelle Amélie Challeat, elle est directrice de la Communication et maman d’une grande prématurée Shéerazade, née à 26 semaines, en 2020. Le 13 février dernier, cette jeune femme a partagé un message de détresse sur les réseaux sociaux, qui a touché des milliers d’internautes en plein coeur. Parmi eux Laeticia Hallyday.

Il lui “a envoyé son poing, de toutes ses forces au visage”

La veuve du Taulier, aujourd’hui en couple avec Jalil Lespert, était alors en voyage à Saint Barthélémy, pour y fêter la Saint Valentin en amoureux. Et elle n’a pu être que choquée par le visage tuméfié d’Amélie Challeat sur Instagram. Cette dernière a raconté qu’elle s’était “faite agresser par un voisin en revenant de l’hôpital”. Son tort : elle s’était garée devant son immeuble, 5 min, pour rentrer son “bébé en poussette dans l’immeuble par moins 5 degrés”.

Face à l’horreur vécu par cette femme, Laeticia Hallyday a été très émue. Elle a commenté dans une story reléguant le post de la victime : “Le témoignage d’Amélie est poignant. Il me glace le sang. Force et courage. Nous vous envoyons beaucoup d’amour et tout notre soutien”.

Il faut dire que le récit de cette mésaventure a de quoi impressionner. Amélie Challeat qui raconte que son petit bébé est fragile et a besoin de soins réguliers venait d’apprendre la mort de sa maman. L’homme qu’elle a croisé n’a rien voulu entendre, dit-elle. Il lui “a envoyé son poing, de toutes ses forces au visage”.

Amélie Challeat est tombée par terre, et a perdu connaissance. Si cette jeune femme a souhaité partagé son histoire il y a quelques semaines, c’était pour demander de l’aide. A la recherche d’une avocate spécialisée dans les violences faites aux femmes, elle était bloquée à la maison avec son nouveau né, et ne pouvait pas se rendre au commissariat pour y faire la queue avant de porter plainte, comme on le lui demandait. 

Le grand public s’est mobilisé

Finalement, avec la mobilisation du grand public, la jeune maman a obtenu un rendez-vous avec la police. Le 15 février, elle a commenté sur Instagram : “L’affaire est maintenant entre les mains de la justice”. 

https://www.instagram.com/p/CLPGh9xgTVP/

Une publication partagée par ameliechalleat (@ameliechalleat)

Source: Lire L’Article Complet