Laura Smet (La Garçonne) : ce qui a énervé Raphaël Lancrey-Javal pendant le tournage

Laura Smet interprète un homme dans la série La Garçonne, diffusée à partir de ce 31 août sur France 2. Un rôle pour lequel elle a dû particulièrement se préparer, quitte à énerver son mari, Raphaël Lancrey-Javal.

Laura Smet

Raphaël Lancrey Javal

Pour la toute première fois depuis le début de sa carrière, Laura Smet tient le rôle principal d’une série. Il s’agit de La Garçonne, dont le premier épisode sera diffusé ce lundi 31 août sur France 2 à partir de 21h05. La Garçonne se passe dans le Paris des Années folles. Laura Smet y incarne le personnage de Louise Kerlac, qui assiste malgré elle à un meurtre, commis par des agents de l’Etat. Pour sa sécurité, elle va alors essayer de disparaître et prendra pour cela l’identité de son frère jumeau, qui est interprété par Tom Hygreck.

Pour apprendre à incarner le rôle d’un homme, la fille de Johnny Hallyday et de Nathalie Baye a dû apprendre à être un homme. Pour cela, elle a pu compter sur les précieux conseils du coach Jean-Marc Hoolbecq. ” “Soit je te montre comment un mec coupe sa viande, soit je te montre vraiment ce qui se passe à l’intérieur du corps”, lui a-t-il dit, comme le raconte Laura Smet auprès de Télé Cable Sat. Du coup, on a travaillé en essayant de comprendre plutôt qu’en imitant”, confie la future maman.

« Il a quelque chose d’impassible dans le visage »

Si la sœur de David Hallyday explique que ses rêves l’ont beaucoup aidée à s’inspirer pour son personnage dans La Garçonne, elle a toutefois dû travailler au quotidien pour apprendre à devenir un homme. Pour cela, quoi de mieux que de s’inspirer de ceux qu’elle pouvait croiser au quotidien ? “J’ai surtout regardé les hommes. Mon mec n’en pouvait plus que je les regarde dans la rue !”, a lancé Laura Smet en riant auprès du média.

C’était pour comprendre comment un homme réagit, comment il se lève quand il est surpris…, a-t-elle justifié, avant d’expliquer s’être également inspiré de son ami, l’acteur Benoît Magimel. Il a quelque chose d’impassible dans le visage et de féminin dans ses traits. Et également de Chaplin qui se servait de son corps sans avoir besoin de la parole”, a ajouté Laura Smet. Pour voir le résultat du travail de Laura Smet, rendez-vous ce 31 août sur France 2 !

Source: Lire L’Article Complet