L’avocat de Britney Spears annonce une « approche agressive »

Le père de Britney Spears peut commencer à se faire du souci. L’avocat choisi par sa fille, Mathew Rosengart, a annoncé une « approche agressive » pour faire révoquer de son rôle de tuteur Jamie Spears, comme le réclame depuis longtemps la chanteuse.

« Mon cabinet et moi-même lançons une approche agressive et expéditive pour déposer une requête afin de révoquer Jamie Spears. A moins qu’il ne démissionne de lui-même », a fait savoir le représentant légal de la chanteuse à ET.

Merci aux fans

Il semble également que la révocation de Jamie Spears de la tutelle de sa fille ne soit qu’une première étape dans ce qui l’attend par la suite. « Je veux porter plainte contre mon père pour tutelle abusive. Je veux qu’une enquête soit faite sur mon père », a clairement dit Britney Spears lors de l’audience du 14 juillet. Mathew Rosengart laisse, de son côté, une porte ouverte à la négociation, l’encourageant une nouvelle fois à « se retirer volontairement, parce que c’est dans le meilleur intérêt de la personne sous tutelle ».

Le père de Britney Spears a toujours refusé de ne plus s’occuper des affaires de sa fille, se contentant de dire qu’il « 
préfèrerait » qu’elle n’ait pas besoin d’être sous tutelle. Aucun membre de la famille de Britney Spears ne semble s’être non plus opposé à Jamie Spears ni avoir pris la peine d’écouter les volontés de la chanteuse, comme en témoigne ses dernières
déclarations sur Instagram.

Si Britney Spears semble bien seule dans son entourage, elle peut néanmoins compter sur ses fans, et notamment le mouvement #FreeBritney qui milite depuis des années pour qu’elle retrouve le contrôle de sa vie. « Je veux aussi remercier les fans et les soutiens de Britney Spears. Les messages et les soutiens envers mon cabinet, moi-même et encore plus important Britney, ont été vraiment impressionnants. D’un bout à l’autre des Etats-Unis et vraiment partout dans le monde », a ajouté Mathew Rosengart, qui a également salué « le courage et la force » de sa cliente.

Source: Lire L’Article Complet