Le comédien Ary Abittan placé en garde à vue après des accusations de viol : son entourage brise le silence !

C’est une accusation qui a laissé de nombreuses personnes sans voix. Placé en garde à vue ce dimanche 31 octobre, Ary Abittan est accusé de viol. Choqués, un ami proche brise le silence.

La nouvelle est difficile à croire pour les proches du comédien. Selon Le Parisien, ce dimanche 31 octobre, Ary Abittan a été placé en garde à vue après la déposition d’une plainte pour viol le concernant. Si aucune information n’a pour le moment été précisée, ce lundi 1er novembre, le comédien s’est vu rallonger sa garde à vue de plusieurs heures. Une situation incompréhensible pour Bernard Montiel, un ami proche.

Au vu de la situation, Cyril Hanouna a décidé d’évoquer la situation sur le plateau de Touche pas à mon poste pour permettre à Bernard Montiel de s’exprimer. Très proche d’Ary Abittan et de sa famille, le chroniqueur n’en revient toujours pas, « On était tous catastrophés, vraiment. On est très choqués d’en arriver à cette violence-là. Comme quoi on ne peut pas faire confiance puisqu’au départ on apprend que c’est sa compagne. Alors tout le monde lui est tombé dessus. Et quelques heures plus tard, ce n’est plus elle ». Une affaire qui pour lui devrait rester pour le moment dans la discrétion, mais malheureusement ce n’est pas le cas, « Je suis très étonné que la police donne autant d’éléments à ce stade de l’enquête ».

Bernard Montiel persuadé qu’il est innocent 

Persuadé que les accusations sont fausses, Bernard Montiel se demande comment son ami va se sortir de cette situation vraiment délicate « C’est parole contre parole. C’est affreux. Je ne juge pas mais je le redis, je suis choqué. De plus qu’il a eu un problème d’avocat. Il ne trouvait pas le bon ». Pour lui, il ne peut y avoir pire que ces accusations pour un homme, et davantage pour un homme public, cible immédiate des avis et commentaires de tous, « Il devait commencer un spectacle sur scène, à partir du 18 décembre 2021, intitulé Pour de vrai, et il y a son film Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon dieu, le numéro 3, qui sort le 2 février 2022, donc c’est catastrophique que l’on puisse vous accuser comme ça. Ça reste et ça laisse toujours des traces qui sont indélébiles. C’est terrible ».

Il faut pour le moment attendre les informations du Parquet de Paris.

À voir aussi : 

Source: Lire L’Article Complet