Le coronavirus en forte augmentation en France après 1130 nouveaux cas en 24h

La Direction générale de la Santé alerte sur la circulation de plus en plus importante du coronavirus : “nous sommes revenus à des niveaux comparables à ceux de la fin de la période du confinement”.

Le nombre de Français touché par le coronavirus continue d’accroître en France.

Ce vendredi 24 juillet, la Direction générale de la Santé (DGS) a annoncé “une nette augmentation” de la circulation de la covid-19 dans l’Hexagone. Avec de nombreux départs en vacances et la reprise de la vie “normale” pour de nombreux Français, elle déclare que “nous sommes revenus à des niveaux comparables à ceux de la fin de la période du confinement”. À l’échelle nationale, le taux de reproduction du virus atteint le pallier de 1.3.

“Avec un nombre de cas journaliers supérieur à 1.000, nous sommes revenus à des niveaux comparables à ceux de la fin de la période du confinement”, précise le communiqué publié ce vendredi.

D’après les informations de la DGS, 1130 nouveaux cas de contamination ont été détectés ces dernières 24 heures sur le territoire français. Un chiffre colossal dû au relâchement de la plupart des Français.

Les Français indisciplinés face aux risques de contamination ?

La DGS incite plus que jamais les Français à la prudence. Il est nécessaire que chacun continue d’appliquer les gestes barrières au quotidien.

“Nous avons effacé une bonne partie des progrès que nous avions accomplis dans les premières semaines du déconfinement. Il est plus que jamais nécessaire de retrouver une discipline collective” a averti la direction générale de la Santé.

Afin d’éviter la reprise épidémique, il est important d’avoir autant que possible “recours au télétravail”, explique la DGS et de revoir à la baisse ses activités afin de réduire les expositions inutiles.

Au moindre doute, il est important de réaliser un test (484.000 tests réalisés par semaine) et que l’isolement soit automatique “en cas de symptômes ou de contact avec un porteur du virus ou une personne malade sont essentiels pour limiter la reprise épidémique”.

Source: Lire L’Article Complet