Le manager historique de Britney Spears démissionne

Larry Rudolph a décidé de tirer sa révérence après 25 années de bons et loyaux services en tant que manager de Britney Spears. Un choix qu’il a fait connaître à Jamie Spears ainsi qu’à l’avocate Jodi Montgomery, les co-gérants de la tutelle de la star, par le biais d’une lettre dans laquelle il met en avant le souhait de la chanteuse de prendre sa retraite.

« Cela fait deux ans et demi depuis que Britney et moi avons communiqué pour la dernière fois, et à ce moment elle m’avait informé de sa volonté de prendre une pause indéfinie. Aujourd’hui, j’ai appris qu’elle voulait officiellement prendre sa retraite. Je n’ai jamais pris part à sa tutelle ni aux opérations qui lui étaient liées, donc je ne connais pas les détails. J’ai été engagé par Britney pour l’aider dans sa carrière. Et en tant que manager, je pense que c’est dans l’intérêt de Britney que je démissionne, mes services n’étant plus requis. Acceptez cette lettre comme ma démission », a-t-il écrit dans cette lettre publiée par Deadline.

Interminable

« Je serai toujours très fier du travail accompli durant nos 25 années ensemble. Je souhaite à Britney tout ce qu’il y a de mieux au monde, et je serai là si elle a de nouveau besoin de moi, comme toujours », a conclu Larry Rudolph.

Cette démission intervient juste après d’importants rebondissements concernant la tutelle qui enclave Britney Spears depuis de nombreuses années. Le mois dernier, la chanteuse s’est exprimée elle-même pour la première fois devant la juge en charge du dossier pour demander la fin de sa tutelle et dénoncer des pratiques « abusives » de la part de son père. Si, en parallèle, la justice a refusé de révoquer Jamie Spears de son rôle de tuteur, la société financière Bessemer Trust, qui co-gérait les finances de la star avec le père de la star, a elle aussi
posé sa démission. Officiellement, tout comme Larry Rudolph, la firme de gestion de patrimoine a évoqué le respect de la volonté de Britney Spears. La petite sœur de la chanteuse, Jamie Lynn Spears, s’est elle aussi désolidarisée de ses parents en se rangeant du côté de la chanteuse.

Autant de réactions qui surviennent alors que l’opinion publique est de plus en plus choquée par les révélations sur les conditions de vie de Britney Spears, jusqu’au Sénat américain qui a fait parvenir une lettre, signée par les démocrates
Elizabeth Warren et Bob Casey, aux départements de la Santé et de la Justice. Ils demandent plus de transparence dans le fonctionnement des mises sous tutelle.

Source: Lire L’Article Complet