Le prince Charles et Camilla dans la tourmente : leur supposé fils illégitime dévoile de nouvelles preuves

Le 25 mai 2021, Simon Charles Dorante-Day a affirmé, une nouvelle fois, avec certitude être le fils illégitime du prince Charles et de Camilla. Dans les colonnes du magazine Woman, l’Australien dévoile plusieurs preuves destinées à prouver ses propos.

  • Charles d'Angleterre
  • Camilla Parker Bowles

Un nouveau scandale éclabousse la famille royale. Dans un article paru lundi 27 janvier 2020 dans le New Idea Magazine, Simon Charles Dorante-Day affirmait être le fils illégitime du prince Charles et de la princesse Camilla. L’Australien originaire du Queensland expliquait alors avoir été adopté par une “riche famille qui entretient des liens étroits avec la monarchie britannique. […] Ma grand-mère, qui travaillait pour la reine, m’a dit sans tabou que j’étais le fils de Charles et Camilla à maintes reprises”, affirmait le cinquantenaire.

Simon Charles Dorante-Day, dont les propos font grincer des dents à Buckingham, estimait par ailleurs que sa conception serait survenue lorsque Charles et Camilla avaient respectivement 17 et 18 ans. Conscient qu’il ne serait pas pris au sérieux, il affirmait alors posséder des preuves irréfutables. Il se basait notamment sur le fait qu’il aurait les mêmes pommettes et dents que la famille Windsor mais aussi la même implantation de cheveux que la belle-mère de William et Harry.

Un test ADN bientôt réalisé ?

Le 25 mai 2021, Simon Charles Dorante-Day a accordé une nouvelle interview au magazine Woman. Accompagné de son épouse, le Dr Elvianna Dorante-Day, il dévoile alors les preuves qu’il aurait en sa possession pour corroborer ses dires. En plus des éléments physiques qu’il avait déjà avancés, ce dernier affirme que son fils est né avec les yeux bleus, alors que lui et sa femme ont les yeux marrons. Il est persuadé alors qu’une opération chirurgicale a modifié la couleur de ses iris quand il était enfant. Toujours dans cet entretien, Simon Charles Dorante-Day affirme que son “acte d’adoption était manuscrit, ce qui est inhabituel”, et qu’il n’a jamais pu consulter son acte de naissance. “La femme nommée comme sa mère biologique semblait être un pseudonyme. Il n’y avait pas de père répertorié et il semblait que les papiers avaient été falsifiés”, dit sa femme. Il aimerait désormais que le prince Charles et Camilla acceptent de se plier à un test ADN. Une demande à laquelle le couple n’a pas répondu. “Je sais que cela perturberait la succession au trône, c’est pourquoi ils n’accepteront pas un test ADN”, estime Simon Charles Dorante-Day, bien décidé malgré tout à poursuivre son combat…

Source: Lire L’Article Complet