Le prince George déboussolé : cette sortie scolaire qui l’a beaucoup contrarié

Interviewé par la BBC, ce jeudi 14 octobre, le prince William a révélé que son fils George a été très contrarié à la suite d’une sortie scolaire, organisée dans le but de sensibiliser les enfants à l’écologie.

Ce jeudi 14 octobre, le prince William a accordé une interview à la BBC. L’occasion pour lui de parler de son fils George. Du haut de ses 8 ans, le petit garçon a déjà une conscience écologique. Scolarisé à l’école Thomas’s Battersea, située à Londres, avec sa sœur Charlotte, l’enfant aîné du duc et de la duchesse de Cambridge a vécu une expérience qui l’a laissé complètement confus. Auprès de nos confrères, le frère du prince Harry a expliqué que l’établissement scolaire de son garçon avait organisé récemment une sortie dans le but de nettoyer un peu les environs.

Avec ses petits camarades, le prince George a ainsi « ramassé des déchets ». « En parlant avec lui l’autre jour, je me suis rendu compte qu’il était un peu perdu », a affirmé son père, en précisant : « Il était un peu agacé par le fait qu’ils étaient allés ramasser des déchets un jour et que le lendemain, ils ont refait le même parcours, à la même heure, et que d’autres déchets étaient présents », a révélé le prince William. De quoi beaucoup contrarier le petit garçon. « Je pense qu’il essayait de comprendre comment cela était possible. Il n’arrivait pas à comprendre et demandait : ‘On a tout nettoyé. Pourquoi ça n’a pas disparu ?’ » a déclaré le mari de Kate Middleton.

Un combat qui doit être mené maintenant et non pas dans 30 ans

Auprès de la BBC, le prince William en a profité pour faire part de son inquiétude concernant le combat vis-à-vis de la protection de l’environnement. « Il ne faudrait pas qu’une troisième génération arrive et doive encore augmenter la cadence », a-t-il lancé, avant d’ajouter : « Vous savez, pour moi, ce serait un désastre absolu si George était là pour vous parler, dans 30 ans par exemple, en disant toujours la même chose, parce que d’ici là, ce serait trop tard… »

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet