Le prince Harry perd son titre d’Altesse Royale…

Les princes Harry et William ont travaillé sur une exposition événement qui se tient au palais de Kensington, depuis ce jeudi 3 juin. Les pancartes qui mentionnaient le titre d’Altesse Royale du prince Harry vont devoir être modifiées, car il n’a plus le droit de l’utiliser.

Depuis le 3 juin dernier, le palais de Kensington propose une grande exposition temporaire intitulée Royal Style in the Making, notamment consacrée à la garde-robe de la princesse Diana. Pour préparer et organiser l’événement, les princes Harry et William ont travaillé ensemble et se sont mis d’accord sur les pièces à exposer. Sur les pancartes de l’exposition, le public peut lire un encadré qui stipule : “Prêté par Son Altesse Royale le duc de Cambridge et Son Altesse Royale le duc de Sussex”.

Seulement les pancartes vont devoir changer. Et pour cause, selon les termes qui ont été décidés lors du sommet de Sandringham pour clarifier le Megxit, le duc et la duchesse de Sussex sont autorisés à conserver, mais pas à utiliser, leurs titres d’Altesses Royales. Les pancartes vont donc être modifiées, selon les informations du Sunday Times. Un porte-parole a expliqué que “le Royal Collection Trust est responsable”, en précisant qu’il s’agit “d’une erreur administrative”. Ainsi, “les étiquettes incorrectes seront mises à jour”, rapporte le Sun. Désormais, le public pourra lire : “Prêté par Son Altesse Royale le duc de Cambridge et le duc de Sussex”.

Une exposition pour le 40e anniversaire du mariage royal

L’exposition Royal Style in the Making se tient dans l’ancienne orangerie du palais londonien. Les passionnés des têtes couronnées, comme les férus de mode, ou tout simplement les curieux, vont pouvoir découvrir plusieurs robes ayant appartenu à la princesse Diana. Parmi elles, trône la robe de mariée de Lady Di. La jeune Diana Spencer l’avait portée lors de son union avec le prince Charles, le 29 juillet 1981. Devenue iconique, celle-ci avait été imaginée par les couturiers David et Elizabeth Emanuel. “Ce sera comme revoir un vieil ami après toutes ces années. Je regardais à nouveau les images aujourd’hui et je n’arrive pas à croire le nombre de paillettes que nous avons cousues sur la robe. Cela va être une exposition merveilleuse”, a confié la créatrice Elizabeth Emanuel au magazine People. L’exposition dure jusqu’au 2 janvier 2022.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet