Le saviez-vous ? Anny Duperey a été élevée par sa tante

Généreuse et bienveillante, Anne Duperey a accepté de participer à l’émission « Un ami pour la vie », diffusée ce mercredi 29 décembre sur France 3. Orpheline à l’âge de 9 ans, la comédienne a pu compter sur sa tante pour lui inculquer ces belles valeurs.

Si elle est aujourd’hui l’une des plus grandes comédiennes françaises, Anny Duperey le doit certainement à sa tante. Il faut dire que l’invitée de l’émission « Nos amis pour la vie », présentée par Sophie Davant ce mercredi 29 décembre sur France 3, n’a pas eu une enfance des plus heureuses. À l’âge de 9 ans, l’actrice retrouvait ses parents sans vie dans leur salle de bains, asphyxiés au monoxyde de carbone. Un deuil qui est devenu un véritable traumatisme pour Anny Duperey, comme elle le confiait à nos confrères du Journal des femmes. Après ce décès tragique, celle qui a interprété Catherine Beaumont dans la série « Une famille formidable » a été recueillie par sa grand-mère paternelle et élevée par sa tante. « J’ai eu beaucoup de chance, j’ai été élevée par une femme admirable », avouait-elle avec une certaine émotion. Bien que cette dernière n’ait jamais « remplacé » sa mère, elle a su être à la fois « solide » et « distante » pour le bien-être de la jeune Anny.

Soucieuse de l’éducation qu’elle pouvait lui apporter, sa tante a toujours été « à l’affût » de ses goûts et de ses dons, comme le révélait la mère de Sara et Gaël Giraudeau au fil de cet entretien très intimiste. « J’avais tout ce que je voulais dès que j’avais envie de lire ou peindre ». Une passion pour l’art que lui a permis de développer sa tante. Avant de suivre les cours de Jean Chevrin au conservatoire de Rouen, l’acolyte de Bernard le Coq était inscrite aux Beaux-Arts. « À l’époque, niveau BEPC, je suivais les cours des Beaux-Arts depuis l’âge de 10 ans et demi, a-t-elle expliqué. Ma tante m’avait inscrite, voyant que j’étais très douée et j’ai pu entrer dans une école qui avait un niveau université avec le niveau BEPC, à peu près. J’ai passé le concours d’entrée à 14 ans et demi », rappelait la comédienne à Patrick Cohen sur le plateau de l’émission 6 à la maison, en février 2021. Un goût prononcé pour la culture qui est sans nul doute à l’origine de la vocation artistique d’Anny Duperey.

https://www.instagram.com/p/CJFIF6IBk1U/

A post shared by anny duperey (@dupereyanny)

Anny Duperey : une maman au fort tempérament

Son passé est certainement à l’origine de sa personnalité. Lorsqu’elle est devenue mère à son tour, celle qui a perdu la sienne trop tôt, n’a pas su comment s’y prendre avec ses deux enfants. « J’attendais de voir si ça crie et puis ça criait, je disais ‘réfléchis, est-ce que t’as vraiment mal ?’ Et quand je voyais les autres mères qui, viscéralement, se jetaient vers leurs gosses, je me disais qu’il me manquait quand même un peu quelque chose« , confiait Anny Duperey à Anne Roumanoff sur les ondes d’Europe 1 en juin dernier.

En grandissant, ces deux enfants ont très vite remarqué le principal défaut de leur mère. « J’ai un côté un peu franc-parler, où mes enfants me disent : ‘oh tu pourrais peut-être la boucler maman, de temps en temps », ajoutait-elle lors de ce même entretien. Un trait de caractère qui n’empêche pas à Anny Duperey d’être adorée par ses enfants et petits-enfants.

Crédits photos : VANSTEENKISTE STEPHANE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet