Le saviez-vous ? Stéphanie de Monaco a chanté avec Michael Jackson

Il y a trente ans, Michael Jackson dévoilait son huitième album, « Dangerous ». Parmi les titres, “In the Closet”, enregistré dans le plus grand secret avec la princesse monégasque.

C’était en novembre 1991. Le roi de la pop sort son huitième album solo, intitulé Dangerous. L’un des titres de ce nouvel opus attire immédiatement l’attention des fans. C’est la troisième piste du disque, “In the Closet”. Elle débute par quelques mots murmurés par une voix féminine suave et langoureuse. « Il y a quelque chose qu’il faut que je t’avoue / Si tu me jures de me comprendre / Je ne peux pas me réprimer quand tu es près de moi / Je suis humble / Touche-moi / Ne cache plus notre attraction / Celle d’une femme et d’un homme… » susurre la voix. Cette voix, c’est celle de la princesse Stéphanie de Monaco. La jeune femme, encore portée par le succès de son tube « Comme un ouragan », paru cinq ans plus tôt, a été invitée par le chanteur lui-même.

Comment ce duo improbable s’est-il formé ? Il faut remonter à 1987. La benjamine du clan Grimaldi tourbillonne au top des charts avec « Comme un ouragan ». À ce moment-là, la jeune femme en veut plus. Elle souhaite faire les premières parties des concerts en France du Bad World Tour de Michael Jackson. Mais elle essuie un net refus de la part de l’entourage de l’artiste, aujourd’hui accusé de pédophilie. Quelques années plus tard, le frère de Janet Jackson a besoin d’une collaboration avec une femme pour mettre un terme aux rumeurs d’homosexualité le concernant. Jugeant une Madonna trop vulgaire à ses yeux, le King of Pop se rappelle alors qu’il compte une vraie princesse parmi ses fans (voire deux, avec Lady Di). Stéphanie de Monaco est ainsi conviée à poser sa voix sur le morceau “In the Closet”. Mais à une condition : ne jamais en parler.

>> Découvrez : PHOTOS – Stéphanie de Monaco dans le froid pour la bonne cause à la Pro-Am de Beking

L’identité de Stéphanie de Monaco tenue secrète pendant des années

À la sortie de l’album Dangerous, l’identité de la femme entendue sur “In the Closet” n’est pas dévoilée. Sur la pochette de l’œuvre, la fameuse voix est attribuée à « Mystery Girl« , soit une « fille mystère ». Le public et les médias s’emparent du sujet. Qui est cette fille ? Certains noms sont avancés comme Paula Abdul, star du moment et amie de la famille Jackson. On entend également sortir le nom de Madonna, apparue quelques mois plus tôt aux côtés du chanteur lors de la cérémonie des Oscars. Enfin, on soupçonne Janet Jackson, la petite sœur de l’artiste, malgré sa décision de ne plus être associée à lui. Mais le roi de la pop ne lâche rien, amusé par le désarroi des journalistes et probablement fier de son coup marketing de génie.

Pendant des années, son identité restera l’un des secrets les mieux gardés du show-business. En 1992, lorsque sort le clip de la chanson, le mystère se décuple. Dans la vidéo, le top model Naomi Campbell, qui apparaît très proche de Michael Jackson, fait du play-back sur cette fameuse voix féminine. Mais ce n’est pas elle : encore une fois, le roi de la pop trompe tout le monde. C’est en 1993, lors d’une rencontre avec des fans à Gstaad (en Suisse), que Michael finit par révéler l’identité de cette « Mystery Girl ». À la grande surprise de tous, il s’agit de Stéphanie de Monaco.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet