Le Sud de la France bientôt "invivable" ? En 2050, les températures avoisineront 50°C

Selon les prévisions du dernier rapport du GIEC ainsi que les recherches de Météo-France, le pays s’apprêterait à subir un réchauffement climatique sans égal. Dans trente ans, le thermomètre du Sud pourrait en effet frôler les 50° à l’ombre. Un sujet d’Envoyé spécial jeudi 28 octobre 2021 sur France 2 relayé par Télématin.

  • Élise Lucet

Paysages engloutis, zones invivables et températures extrêmes : le programme Envoyé Spécial, présenté par Élise Lucet et diffusé sur France 2 jeudi 28 octobre 2021, propose aux téléspectateurs d’imaginer les conditions climatiques de la France dans une trentaine d’années. Un pays dans lequel le Sud de l’Hexagone serait invivable en été à cause de températures avoisinant les 50°. Comme dans un film d’anticipation, ce scénario catastrophe relayé par Télématin s’appuie sur les prévisions du dernier rapport du GIEC ainsi que les recherches de Météo-France. « Un désert brûlant aux airs de Far-West, sans même la fraîcheur des bains de mer : dans des eaux devenues plus chaudes, toutes les espèces invasives, comme les méduses, auront proliféré… », le magazine donne à voir la situation du Midi en 2050. Et comme le rapporte Ouest France le 28 octobre 2021, Jean Jouzel, ancien membre du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), précise : « Presque un million d’habitants subiraient des submersions temporaires ». Des prévisions alarmantes.

« La fonte de quasiment l’ensemble des glaciers des Pyrénées »

Avant l’ouverture de la 26e Conférence des parties des Nations unies sur les changements climatiques (COP26), qui se tiendra à Glasgow à partir du 31 octobre 2021, l’émission Envoyé Spécial s’est donc interrogée sur la météo du futur avec quelques degrés de plus. « Deux degrés, c’est le réchauffement qu’on a connu en France depuis l’ère pré-industrielle. Deux degrés, c’est la fonte de quasiment l’ensemble des glaciers des Pyrénées », explique Jean-Michel Soubeyroux de Météo-France à Envoyé spécial dans des propos relayés par France Info le 28 octobre 2021. Le premier reportage, réalisé par Agathe Lanté et Elisa Hélain pour Capa TV, détaille également se qui pourrait être notre mode de vie et notre alimentation dans trente ans. Un quotidien rythmé par des gouttes de sueur au réveil, des insectes plutôt que des céréales comme petit-déjeuner, des incendies géants à Fontainebleau ainsi qu’un premier vaccin contre la dengue après une vague épidémique en Bretagne. Pour éviter le pire, comme l’indique Christian Clot, explorateur scientifique de l’Human Adaptation Institute, dans des déclarations rapportées par Ouest France, « il est urgent de réduire notre impact, d’apprendre à vivre dans des conditions extrêmes et de considérer le système au niveau mondial. Quand nous souffrirons à 40 °C, d’autres vont être à 100 % d’humidité et à 50 °C ». Si rien n’est fait contre le réchauffement climatique, le pire semble donc à venir.

A lire aussi : Élise Lucet : ce jour où elle a fondu en larmes après avoir demandé une augmentation

Source: Lire L’Article Complet