Léa Salamé : cette promesse à son fils qui va influencer sa carrière

Mardi 19 octobre 2021, Léa Salamé et Laurent Ruquier ont accordé une interview croisée à Télé 2 semaines. L’animatrice a révélé avoir fait une promesse à son fils Gabriel qui pourrait bien compromettre son dernier projet professionnel.

  • Léa Salamé

Depuis la rentrée 2021, un duo d’animateurs est ressorti du placard pour prendre les rênes des fins de soirée du samedi sur France 2. Laurent Ruquier a en effet fait appel à Léa Salamé, son ancienne chroniqueuse dans On n’est pas couché, pour l’épauler aux commandes de l’émission héritière du talk show, On est en direct. De quoi rendre l’agenda de la journaliste extrêmement chargé, puisqu’elle est déjà présente dans la matinale de France Inter tous les jours avec Nicolas Demorand et co-présente également Elysée 2022, le nouveau rendez-vous politique de France 2 pour la course à la présidentielle de l’année prochaine. Pas de quoi beaucoup souffler, puisqu’elle doit également s’occuper à la maison de son fils Gabriel, né le 12 mars 2017 de sa relation avec l’essayiste et homme politique Raphaël Glucksmann.

« J’ai pris l’engagement auprès de mon fils… »

Un retour aux côtés de Laurent Ruquier qu’elle a évoqué avec ce dernier mardi 19 octobre 2021 dans une interview croisée pour Télé 2 semaines : « Si j’ai accepté cette aventure, c’est aussi parce que ‘j’étouffais’ un peu dans ma fonction plus statutaire sur Inter ou dans le magazine politique de France 2. Je n’avais pas envie de devenir une momie un peu chiante ! Il fallait que je me détende » lance-t-elle avec décontraction. L’aventure On est en direct pourrait pourtant tourner bien plus court que ce que n’espèrent les fidèles de l’émission.

Léa Salamé ne pense en effet pas pouvoir jongler très longtemps entre sa carrière très chargée des derniers mois et sa vie de maman, puisqu’en plus de Gabriel la journaliste a un beau-fils de 10 ans, Alexandre, fruit du mariage de Raphaël Glucksmann avec la femme politique ukrainienne Eka Zgouladze. Pour contenter sa petite famille, la journaliste est prête à faire des sacrifices : « J’ai pris l’engagement auprès de mon fils et de mon beau-fils que tout cela ne durerait qu’un an… » déclare-t-elle lors de l’interview. Laurent Ruquier pourrait donc bien devoir se trouver une nouvelle acolyte pour la rentrée 2022, à moins de repartir dans une aventure en solo.

Source: Lire L’Article Complet