"L’enfant de personne" : quelle est l’histoire vraie derrière le téléfilm de France 2 ?

Lundi 15 novembre 2021, France 2 diffuse le téléfilm L’enfant de personne, adapté du roman Dans l’enfer des foyers de Lyes Louffok. Derrière la fiction se cache une histoire vraie, qui montre la véritable nature du système de protection des enfants placés en foyers d’accueil.

Restez informée

Les téléspectateurs de France 2 peuvent se préparer à un vrai choc. Lundi 15 novembre 2021, la chaîne publique diffuse le téléfilm L’enfant de personne. À quelques jours de la journée internationale des droits de l’enfant, cette fiction compte bien mettre à jour les dérives d’un système : celui de l’Aide sociale à l’enfance, aussi bien dans les foyers qu’au sein des familles d’accueil. Mais comme la fiction rattrape bien souvent la réalité, L’enfant de personne n’est autre que l’adaptation du livre Dans l’enfer des foyers, de Lyes Louffok. Un jeune homme passé et écrasé par ce système qu’il dénonce aujourd’hui, comme il l’a expliqué samedi 13 novembre 2021 sur le plateau d’On est en direct, l’émission présentée par Laurent Ruquier et Léa Salamé. Son histoire a bien de quoi secouer ceux qui imaginent un système largement amélioré au cours des dernières décennies.

Un terrible parcours

Lyes Louffok est placé dès son plus jeune âge en famille d’accueil, car sa mère biologique est atteinte de troubles psychiatriques. Très à l’aise dans cette nouvelle famille aimante, il est néanmoins obligé de la quitter quelques temps plus tard : la famille veut déménager dans le sud et adopter Lyes, mais l’Aide sociale à l’enfance refuse car il doit rester à proximité de sa mère biologique, comme l’impose la loi. Ce sera le début d’un long calvaire pour le jeune garçon : balloté de foyer en foyer et de famille d’accueil en famille d’accueil, il sera tour à tour harcelé, violenté et même violé.

Aujourd’hui adulte, Lyes Louffok s’est engagé corps et âme dans la défense de ces jeunes invisibles, au point de faire craquer Brigitte Macron avec son livre Dans l’enfer des foyers. Après une rencontre avec Emmanuel Macron, il verra (ré)apparaître au ministère chargé de ces questions. Mais l’action de l’État est encore très loin d’être suffisante pour l’ancien mineur placé, comme a bien pu le constater le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, vivement attaqué sur le plateau de France 2 samedi 13 novembre. La diffusion du téléfilm, qui compte notamment les comédiennes Isabelle Carré et Nawell Madani au casting, fera-t-elle davantage bouger les choses ?

Source: Lire L’Article Complet