Les Enfoirés : qui a signé l’hymne de l’édition 2021 ?

Après Vianney en 2019 et Boulevard des Airs en 2020, quel artiste a signé l’hymne 2021 du concert des Enfoirés ?

Il l’a fièrement annoncé sur les réseaux sociaux il y a quelques jours, Slimane est le nouveau visage derrière l’hymne de l’édition 2021 des Enfoirés. "Je suis de ceux qui chantaient dans le car du centre social ‘Aujourd’hui, on a plus le droit…’. Aujourd’hui, j’ai le grand honneur d’avoir écrit la chanson ‘Maintenant’ avec mes frères de cœur, Yaacov Salah et Meir Salah", a annoncé le jeune homme sous une photo de lui-même posant avec ses deux acolytes devant le portrait de Coluche. Une nouvelle saluée par d’autres artistes de la scène musicale à l’instar de Keen V, Eugénie ou encore Vitaa, avec qui il a sorti l’album VersuS en 2019, qui continue de rencontrer un succès fou aujourd’hui (trois NRJ Music Awards au compteur, rien que ça !). Slimane ne s’est pas épanché plus en détail sur les paroles de sa création, mais le titre en lui-même suffit à saisir l’urgence du besoin de dons et de mobilisation. Comme l’a d’ailleurs rappelé l’auteur compositeur interprète dans sa publication : "Les Restos du cœur ont plus que jamais besoin de nous ! Restons unis et solidaires".

Cette année, le concert des Enfoirés se déroulera dans des conditions spéciales en raison de la crise sanitaire. En effet, la troupe ne pourra chanter ‘Maintenant’ devant un public car les spectacles se feront en huis clos. "Contexte sanitaire incertain" oblige, les Enfoirés se produiront donc comme prévu à la Halle Tony-Garnier de Lyon du 14 au 17 janvier 2021, mais sans public. Il faudra attendre "vers le mois de mars" pour pouvoir profiter de la diffusion du concert à la télévision, avant la commercialisation de l’habituel CD et double DVD.

https://www.instagram.com/p/CIn6WN6Mewi/

Une publication partagée par SLIMANE (@slimane)

Restos du coeur : hausse permanente du nombre d’inscrits

Serge Malet, responsable des Restos en Ile-de-France, expliquait fin novembre au micro de France Bleu combien la demande avait bondi ces derniers mois, incluant parmi les gens dans le besoin "une croissance phénoménale d’étudiants", mais aussi des intermittents, des livreurs Deliveroo, des freelances ou encore des retraités. "Depuis l’été c’est une courbe ascendante permanente, et on se dit que 2021 sera dur et 2022 très dur", a annoncé le responsable.

Source: Lire L’Article Complet