Louane « écoeurée » : son puissant message sur le droit à l’avortement

Sur ses réseaux sociaux, Louane partage ses humeurs, quelques moments avec ses proches mais aussi ses coups de gueule. Ce vendredi 5 novembre, la chanteuse s’est dite « écoeurée », partageant un message puissant sur le droit à l’avortement.

Si elle se livre de plus en plus sur sa vie privée, Louane assume également bien plus ses émotions. Et lorsqu’elle n’est pas d’accord avec quelque chose, la chanteuse utilise ses réseaux sociaux pour le faire savoir. Ce vendredi 5 novembre, « écœurée« , la compagne de Florian Rossi et maman d’une petite Esmée s’est emparée de son compte Instagram pour pousser un coup de gueule. En cause ? Un terrible drame qui s’est produit en Pologne où la législation anti-avortement en vigueur a coûté la vie à une jeune femme de 30 ans.

« L’avortement devrait être un droit constitutionnel dans chaque pays du monde, a écrit l’artiste en story. Personne ne devrait avoir le choix de quoi que ce soit sur le corps d’autrui. Je suis littéralement écœurée. » Un puissant message pour le droit à l’avortement. Elle a ainsi partagé la photo d’Izabel, dont l’histoire terrible a été partagée par le compte Instagram de Marie Claire. Ça s’est passé à la fin du mois de septembre, en 2021. Izabel, une jeune femme de 30 ans maman d’une petite fille de 9 ans et mariée depuis une dizaine d’années, a été admise à l’hôpital après une rupture des membranes qui a causé la libération du liquide amniotique.


https://www.instagram.com/p/CV3K2f5gkth/

A post shared by Marie Claire France (@marieclairefr)

Indignation et émotion

Une situation grave qui aurait nécessité de pratiquer un avortement mais les médecins, craignant d’être poursuivis par la justice polonaise, dont la nouvelle législation anti-avortement est entrée en vigueur, s’y sont refusés. Le dernier SMS envoyé par la jeune femme a révélé sa peur de faire une septicémie. Et c’est d’un choc septique qu’elle est morte. C’est son avocate qui a rendu publique l’affaire sur Twitter, provoquant une vague d’indignation et d’émotion dans le pays mais aussi dans le monde entier

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet