Louis Bodin “profondément optimiste” : son discours anti-alarmiste sur la canicule

Dans une interview accordée à Télé Poche ce lundi 1er août, Louis Bodin s’est exprimé sur la canicule et les feux de forêt qui ont frappé le territoire français. Le « M. Météo » de TF1 s’est montré étonnement optimiste.

L’heure des vacances a bientôt sonné pour Louis Bodin. Alors qu’il s’apprête à prendre le large dès le 6 août, celui qui fait la pluie et le beau temps sur TF1 s’est livré à nos confrères de Télé Poche, ce lundi 1er août. Le collègue d’Évelyne Dhéliat est notamment revenu sur les derniers épisodes de canicules vécus par les Français. Agacé par certains amalgames, l’ingénieur de formation a tenu à mettre les points sur les i. « Il ne faut pas mélanger le réchauffement climatique et les événements particuliers, y compris la canicule qu’on a connues depuis le moins de juin », a-t-il prévenu.

Faisant preuve d’un optimisme surprenant, celui qui a été marqué par le drame Dropped a ainsi pris le contre-pied de tous les discours alarmistes du moment. « Sur la durée, on est très en dessous de 2003 ! », a-t-il précisé, faisant référence aux extrêmes chaleurs qui avait traversé l’Hexagone cet-été là. Des propos qu’il a toutefois nuancé : « Je me fais l’avocat du diable : on a battu au Brésil des records de froid, il a fait 2 degrés à Rio, ce n’était jamais arrivé. Le vrai sujet, c’est le dérèglement climatique. » Face à ce constat, le météorologue a encouragé chaque citoyen à « être moins énergivore », et à faire des efforts en termes de « gaspillages que l’on fait avec le chauffage, l’électricité ou la climatisation. »

>> Les réactions au crash de Dropped

Louis Bodin, confiant en l’avenir

Le présentateur de 64 ans a également livré son analyse surprenante sur les incendies monstrueux qui ont ravagé les paysages du Sud, notamment en Gironde. « Je vais être un peu provocateur mais les incendies en France sont deux fois moins nombreux aujourd’hui qu’il y a une vingtaine d’années », a-t-il affirmé, avant de poursuivre : « Heureusement, toutes les espèces n’ont pas disparu, elles vont vite reconquérir les territoires si on leur laisse la place. » Pour Louis Bodin, il n’y a qu’une solution : laisser du temps au temps afin que mère Nature reprenne ses droits.

Article écrit en collaboration avec 6Médias.

Crédits photos : Pierre Perusseau / Bestimage

A propos de


  1. Louis Bodin

Autour de

Source: Lire L’Article Complet