M. Pokora papa de jeunes garçons : il raconte le calvaire de ses nuits très hachées

M. Pokora passe des nuits très compliquées. Dans un reportage de 50′ inside, samedi 4 septembre 2021, le chanteur a assuré qu’il dormait très peu à cause de ses deux garçons.

  • M Pokora

Malgré la fatigue, M. Pokora doit assurer au travail pour être fin prêt lors de la première de la pièce de théâtre dans laquelle il joue, Les Grandes Ambitions, qui aura lieu le 17 septembre 2021 au théâtre de la Madeleine. A quelques jours du test grandeur nature pour le chanteur, le magazine de TF1, 50′ inside, s’est invité aux répétitions. L’occasion pour le comédien amateur de se confier sur son état de fatigue. Entre deux scènes, il a une nouvelle fois assuré que ses fils lui faisaient vivre un calvaire durant la nuit, dans l’émission diffusée samedi 4 septembre 2021. “J’ai mes fils qui se réveillent à 3 heures ! Entre 3 heures et 6 heures du mat’ ils me font la fête pendant trois heures“, a-t-il confié dans un premier temps. Et le résultat est forcément compliqué : “Quatre heures de sommeil cette nuit. C’est sympa“. Mais le jeune père de famille garde le sourire, puisqu’il sait que c’est juste une mauvaise période à passer.

M. Pokora n’avait pas connu des nuits si difficiles avec son premier fils

Avec sa compagne, Christina Milian, il a donc deux garçons âgés de 19 et 4 mois appelés Isaiah et Kenna. Ce n’est pas la première fois que celui qui s’apprête à faire ses premiers pas sur les planches de théâtre se confie sur ses nuits hachées. “Kenna, mon dernier, est très difficile la nuit. A deux semaines, son frère, Isaiah pouvait dormir six heures d’affilée. Lui se réveille toutes les trois heures…“, avait-il confié dans les colonnes de Télé 7 Jours.

Malgré tout, il parvient à faire abstraction de cette fatigue pour être le plus performant possible et ne pas échouer dans sa nouvelle mission. Aux côtés de Philippe Lellouche et Estelle Lefébure, il va devoir prouver qu’il peut aussi assurer au théâtre. L’artiste de 35 ans n’avait même pas fini de lire le scénario qu’il était déjà séduit par la pièce. Comme il l’a encore confié dans 50′ inside, au bout de seulement quelques pages, il était déjà en pleurs tellement il rigolait. De quoi laisser supposer de belles tranches de rigolades pour les spectateurs.

Source: Lire L’Article Complet