M. Pokora, Slimane, Vitaa : ces images des rayons de supermarchés qui agacent le monde de la musique !

Cette décision de confinement prise il y a maintenant une semaine est une véritable boule de feu pour le gouvernement, comme pour les français qui réagissent chaque jour un peu plus fort.


Si le premier confinement le 17 mars dernier était planifié à la perfection et s’était plutôt bien déroulé, celui instauré ce 29 octobre est pour le moment très compliqué à comprendre.

Suite aux premières décisions, les petits commerces dits « non essentiels » se sont vus obligés de fermer leurs portes. Une « injustice » selon eux, par rapport aux grandes surfaces qui, elles, pouvaient encore vendre des vêtements, des livres, de la décoration, ou encore des jouets à leurs clients. Après plusieurs demandes, le gouvernement de Jean Castex a finalement pris la décision de fermer dès ce mercredi 4 novembre les rayons « non essentiels » des grands supermarchés. Une décision radicale, très critiquée par les commerçants, mais aussi et surtout par les artistes, auteurs et le monde de la culture en général.

Fermeture des librairies, des disquaires et désormais des rayons de CD, DVD et livres dans les grandes surfaces, une décision vécue comme une terrible injustice par le monde de la culture. Mais les artistes ne comptent pas se laisser faire et agissent depuis déjà plusieurs jours pour se faire entendre ! Agacé par cette nouvelle mesure du gouvernement d’Emmanuel Macron, Matt Pokora a publié le 2 novembre dernier une story assassine pour dénoncer le manque de considération envers les artistes et les acteurs de l’univers de la culture. Depuis le début de la crise, le chanteur est engagé et multiplie les coups de gueule sur les réseaux sociaux. Il faut dire que le chéri de Christina Milian a déjà accepté, il y a peu, l’annulation de sa tournée de concerts alors cette décision de fermeture des espaces de ventes de CD est en quelque sorte la goutte d’eau pour le chanteur, “On a bien compris qu’on était la dernière roue du carrosse… Mais un peu de considération pour toutes celles et ceux à qui vous aimez être associés quand tout va bien ! » avait-il déclaré auparavant, mais ce 2 novembre, Matt Pokora a pris le soin de taguer la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, sur une photo d’un rayon culturel fermé, avec pour légende « C’est donc nous le problème visiblement… ».

Et il n’est pas le seul. Loin de là. De son côté, Benjamin Biolay a lui aussi publié une story en s’adressant directement au Premier Ministre, « Nous continuons à mourir dignement comme vous le voyez Jean Castex ». Vitaa, l’acolyte de Slimane a elle aussi souhaité faire part de son mécontentement ce 3 novembre sur son compte Instagram avec un message très fort, « Sous une bâche immonde, inaccessible, le travail passionné et acharné de milliers de musiciens. On pourrait faire toute la promo du monde, notre album est tout simplement incarcéré. Son crime ? N’être pas assez essentiel pour une poignée de technocrates surdiplômés mais dépourvus d’intelligence de la vie. » a décrié celle qui était très fière d’annoncer quelques dates de concert le matin même… Slimane également a décidé de faire connaître son point de vu publiquement, ou encore Amel Bent à travers un long texte “Les décisions du gouvernement à l’égard des gens qui font notre culture, notre joie et notre fierté sont injustes et injustifiées. Et notre monde va terriblement en souffrir.” 

À voir aussi : Des célèbres stars françaises se mobilisent pour retrouver un acteur 

O.M

Source: Lire L’Article Complet