"Ma sage-femme est arrivée au moment où je sortais ma fille de l'eau" : l'accouchement à domicile et complètement fou de cette animatrice télé !

L’animatrice télé et journaliste Clémentine Sarlat a vécu un accouchement à domicile complètement fou lorsqu’elle a donné naissance à sa deuxième fille Jasmine.

La journaliste Clémentine Sarlat est actuellement enceinte de son troisième enfant ! Un heureux événement qui devrait pointer le bout de son nez en février 2022. L’épouse du rugbyman Clément Marienval a choisi d’accoucher à domicile, comme elle l’a expliqué à « Loopsider ». Une pratique qu’elle a déjà essayé lorsqu’elle a donné naissance à sa deuxième fille Jasmine.

Comme elle le raconte à « Loopsider », Clémentine Sarlat a d’ailleurs vécu un accouchement complètement dingue. « J’ai accouché à la maison. C’était l’expérience la plus extraordinaire de toute ma vie », commence la journaliste sportive. Elle aurait aimé accoucher à domicile pour donner naissance à son tout premier enfant. Mais n’étant « pas préparée », Clémentine Sarlat a finalement opté pour un accouchement à la maternité « dans un truc très classique, assez médicalisé ».

Pour sa deuxième fille, c’était « non négociable ». D’autant plus que Clémentine Sarlat accorde visiblement beaucoup d’importance aux statistiques. Et selon l’INSEE, 30% des femmes souhaitaient donner la vie à leur bébé chez elles, notamment à cause de la Covid-19 qui a été « une catastrophe dans les relations humaines » ou les violences gynécologiques qui deviennent de plus en plus fréquentes. « Aussi parce que les sages-femmes sont en sous-effectif. (…) Quand on est à la maison, on a notre sage-femme. On ne peut que être bien. Ce n’est pas obligé que ça se passe bien mais, en tout cas, les conditions de base sont là et elles sont respectées. Evidemment, les transferts d’urgence ça existe », précise la journaliste. Son accouchement s’est donc déroulé chez elle.

Mais ce que Clémentine Sarlat n’avait pas prévu, c’est que sa sage-femme ne soit pas présente au moment de l’arrivée de sa fille. Et pour cause, l’accouchement s’est déroulé tellement vite que la sage-femme n’a pas eu le temps d’arriver. « Ma sage-femme n’était même pas encore arrivée. Elle est arrivée au moment où je sortais ma fille de l’eau », explique Clémentine Sarlat. Pour la naissance de son troisième bébé, Clémentine Sarlat a fait le choix de réitérer l’expérience.

La rédaction

À voir également : Katy Perry : la jeune maman dévoile son corps après son accouchement

Source: Lire L’Article Complet