"Ma santé décline peu à peu": la lettre ouverte poignante de Geneviève de Fontenay

Quelques jours avant le centenaire Miss France qui se déroulera au Puy du fou samedi 19 décembre 2020, Geneviève de Fontenay a écrit une lettre ouverte poignante. La dame au chapeau, qui ne fera pas partie de la cérémonie, en a gros sur le coeur…

  • Geneviève de Fontenay
  • Sylvie Tellier

Après une année de règne placée sous le signe du coronavirus, Clémence Botino va rendre sa couronne de Miss France samedi 19 décembre 2020, lors d’une cérémonie qui aura lieu au Puy du Fou. Les 19 Miss en lice défileront sous l’oeil avisé de la célèbre Miss Univers Iris Mittenaere, qui préside cette année le jury. De Sylvie Tellier à Jean-Pierre Foucault, en passant par Vaimalama Chaves,toutes les figures emblématiques du concours de beauté né en 1920 seront présentes lors de cette soirée rediffusée sur TF1. Tous, sauf Geneviève de Fontenay. L’ex chaperonne des Miss a refusé l’invitation de Sylvie Tellier : “Elle (Sylvie Tellier, ndlr) m’a invitée, mais je lui ai dit, ‘Vous êtes gonflée : vous m’invitez à quelque chose qui m’appartient’. Elle a volé ma vie ! Elle m’a volé quelque chose. Centenaire, ça ne pouvait convenir qu’à moi, pas à Sylvie Tellier”, avait lancé la dame au chapeau sur le plateau de BFMTV il y a quelques semaines.

“Je me suis battue corps et âme”

L’ancienne présidente du Comité Miss France de 88 ans ne veut plus entendre parler de la marque qu’elle a quittée en 2010, après 58 ans de bons et loyaux services et suite à de nombreuses polémiques. Mais cette situation lui pèse. Dans une lettre ouverte publiée sur le blog de Jean-Marc Morandini, Geneviève de Fontenay a de nouveau dit tout ce qu’elle avait sur le coeur : “J’ai tout donné à Miss France, tout sacrifié pour ce concours. Je me suis battue corps et âme (…) pour que cette élection soit une réussite et change la vie de l’élue à jamais”.

“Aujourd’hui, je ne suis pas en colère, je suis triste. Triste de ne pas avoir pu mettre ma touche dans ce centenaire des concours de beauté, qui me doivent tant”, a-t-elle fait savoir. Ce qui lui fait le plus de peine ? Voir l’élection s’éloigner d’un public qui lui a toujours démontré “une fidélité exceptionnelle, traversant les générations”. La dame au chapeau, qui vit aujourd’hui avec une retraite de 1400 euros par mois, sera malgré tout de même samedi 18 décembre 2020 devant son téléviseur à 21h01 pour découvrir qui sera la nouvelle détentrice du titre tant convoité de Miss France 2021 : “À l’aube de mon centenaire et alors que ma santé décline peu à peu, je regarderai l’élection”.

Source: Lire L’Article Complet