Madonna censurée sur Instagram : elle pousse un coup de gueule

Alors qu’elle tentait d’organiser un live sur Instagram avec ses abonnés, Madonna s’est vue censurée par la plateforme. Très énervée, la chanteuse a fait part de son agacement et de son incompréhension.

Madonna n’en est pas à son premier coup d’éclat sur les réseaux sociaux. Entre ses vidéos énigmatiques, ses posts lunaires et ses photos chocs d’elle défigurée ou dénudée, la star de la pop a plus d’une fois surpris ses abonnés. Mais si ces derniers ont fini par s’habituer à ses publications douteuses, l’application Instagram, elle, semble ne pas les apprécier du tout. À tel point que l’interprète de Like a virgin a été bloquée par la plateforme. Comme l’a rapporté Page Six, ce vendredi 20 mai, la chanteuse de 63 ans organisait un live avec ses fans, la veille. Mais alors qu’elle souhaitait prendre la parole, elle a tout simplement été censurée.

Visiblement très agacée, la maman de Lourdes, Rocco, David, Mercy, Esther et Stella a fait connaître son mécontentement dans une vidéo postée sur Instagram, quelques heures plus tard. On l’y voit en train de commencer son live et de découvrir qu’elle est en fait interdite de diffusion. « Qu’est-ce que c’est que ça ? On est bloqués et privés de live, qu’est-ce qui se passe ? » s’est emportée Madonna, qui n’a pas caché son incompréhension. « Je n’ai jamais porté autant de vêtements de ma vie, je suis sans voix », a-t-elle ensuite plaisanté à demi-mot.

>> PHOTOS – Madonna : retour sur l’évolution physique de la star

Selon Madonna, elle « n’a rien posté de fou, en tout cas pas cette semaine »

La chanteuse américaine a ensuite expliqué qu’Instagram ne lui avait pas révélé les motivations de cette censure. « Je ne sais pas pourquoi. Ils ne me donnent pas de raison », a-t-elle affirmé. « C’est comme une bureaucratie à l’intérieur d’un ordinateur », a-t-elle ajouté, précisant qu’elle n’avait « rien posté de fou » sur l’application, « en tout cas pas cette semaine ». Selon elle, il pourrait s’agir d’une « réaction tardive » à sa collection de NFT publiée le 11 mai dernier et dans laquelle on peut voir un modèle 3D de son vagin. Selon Voici, cette sanction d’Instagram survient effectivement à cause d’une violation des conditions d’usage de l’application.

A post shared by Madonna (@madonna)

Crédits photos : WALTER / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet