"Mais je rêve" : Rachida Dati choquée par une question d’une journaliste de "Quotidien"

Mardi 26 avril 2022, Rachida Dati n’a pas caché sa stupéfaction face à une question posée par une journaliste du Quotidien. Cette dernière l’a interrogée sur l’avenir du parti des Républicains (LR), à la sortie de leur conseil stratégique.

  • Rachida Dati

Mardi 26 avril 2022, à l’occasion du conseil stratégique des Républicains qui s’est tenu à Paris, des journalistes de l’émission Quotidien diffusée sur TMC, se sont rendus sur place. Sophie Dupont, la reporter qui œuvre aux côtés de Yann Barthès, s’est prêtée au jeu des questions lorsque les membres du parti sont ressortis du conseil. Après avoir tenté d’obtenir des informations avec les différentes personnalités politiques de la famille des LR, c’est auprès de l’ancienne ministre de la Justice, Rachida Dati, que la journaliste s’est adressée. Si dans un premier temps, elle lui a simplement demandé « comment s’est passée » la réunion, c’est sur le même ton que lui a répondu la maire du 7e arrondissement de Paris : « très bien, vous allez voir, très bien« . Toutefois, cette courte réponse ne semblait pas être suffisante pour Sophie Dupont, qui est ensuite allée au culot en osant une autre question. « Le parti explose quand d’après vous ?« , a alors risqué la reporter.

« Mais je rêve »

Cette question provocante, n’a pas manqué de faire réagir Rachida Dati. « Mais je rêve« , a rétorqué cette dernière qui ne s’attendait clairement pas à cette demande. Mais si elle ne cache pas son étonnement, on distingue tout de même un léger sourire retenu face à la fougue de son interlocutrice. Et celle-ci semble déterminée à obtenir une réponse de la mère de Zohra, en rebondissant : « Vous pensez vraiment que vous pouvez encore tenir tous ensemble ?« . Sur un air plus décontracté et calme, la républicaine a ensuite garanti que les LR sont « quand même une force politique qui existe dans le pays« . Une affirmation que la journaliste a tenté de contredire ironiquement en rappelant que Valérie Pécresse, qui représentait la droite lors des élections présidentielles, a obtenu « moins de 5% des voix » au premier tour. Toujours dotée de sa repartie et de son franc-parler, Rachida Dati a alors conclu en glissant un tacle à sa collègue : « Ça, c’est le score d’une candidate sur une élection très particulière« .

Source: Lire L’Article Complet