Manuela Lopez déçue : pourquoi en veut-elle à Elsa Esnoult et Jean-Luc Azoulay ?

Dans son livre Tako-Tsubo, tu as brisé mon cœur, paru aux éditions Michel Lafon, Manuela Lopez se confie sur sa maladie et l’impact qu’elle a eue sur sa carrière. Elle évoque également sa rivalité avec Elsa Esnoult, qui aurait été favorisée à ses dépens par le producteur Jean-Luc Azoulay.

Manuela Lopez

Jean-Luc Azoulay

La première fois que les téléspectateurs ont vu le visage de Manuela Lopez, c’était en 1993. A l’époque elle avait hérité du rôle d’Adeline dans la série culte Hélène et les garçons. Une première collaboration qui ne fut que la première d’une longue série avec AB Productions, dont elle est rapidement devenue une des égéries. Seulement voilà : au fil des années, l’actrice de 48 ans s’est fait voler la vedette par de nouvelles recrues, dont la très appréciée Elsa Esnoult, vedette des Mystères de l’amour. Cette dernière a rencontré un tel succès auprès du public, qu’elle avait été sélectionnée en 2019 pour participer à Danse avec les stars. Mais ce que certains ignorent, c’est que Manuela Lopez aurait dû y être à sa place un an plus tôt. “L’année précédente, j’avais proposé ma candidature à Jean-Luc (ndlr : Azoulay). Il m’avait dit d’accord, car Elsa ne voulait pas. J’aurais adoré”, révèle-t-elle dans son livre, dont Télé-Loisirs dévoile les bonnes feuilles. Mais la maman de Paolo a le sentiment d’avoir été le dindon de la farce.

Elsa Esnoult favorisée par Jean-Luc Azoulay ?

Avec le recul, Manuela Lopez le comprend aujourd’hui : elle a simplement servi d’appât pour Elsa Esnoult. “Mon producteur chéri mise tout sur son nouveau poulain. Ma candidature a été un stratagème pour motiver la poulette. Et il m’a fait comprendre qu’avec mon cœur malade, je n’aurais pas été bankable“, déplore-t-elle, toujours dans son ouvrage.

En effet Manuela Lopez a découvert en 2007 qu’elle était atteinte d’une grave et rare maladie cardiaque, dite la cardiomyopathie Tako-Tsubo atypique. “Je fais de mon mieux depuis plusieurs semaines pour sortir de ce cercle infernal de récidives de myocardites et me bats chaque jour”, avait-elle même confié en février 2021, deux ans après avoir combattu un cancer de la peau. Une pathologie qui, contrairement à ce que pourrait penser Jean-Luc Azoulay, ne l’a jamais empêchée d’aller au bout de ses rêves.

Source: Lire L’Article Complet