Marisol Nichols (Riverdale) révèle son incroyable passé d’agent secret

Depuis plusieurs années, l’actrice Marisol Nichols aide la police et le FBI à arrêter des pédophiles. Une trajectoire singulière qui va bientôt faire l’objet d’une série télévisée.

C’est un rôle dans lequel peu de personnes l’auraient vue. Pourtant, Marisol Nichols, l’une des stars de la série Riverdale, a accompli beaucoup en faisant appel à son expérience d’actrice. En effet, la comédienne de 46 ans a mené une vie en parallèle de sa carrière : celle d’agent infiltré qui lutte contre le trafic sexuel d’enfants. Loin d’être une partition pour le cinéma ou la télévision, la collègue de Luke Perry a aidé à l’arrestation de plusieurs pédophiles au cours des dernières années. Un travail de couverture qui va bientôt faire l’objet d’une série télévisée, produite par Sony Pictures Television, et dans laquelle Marisol Nichols pourrait tenir le premier rôle, comme le révèle Deadline.

L’interprète de Hermione Lodge a révélé l’existence de ce deuxième travail dans une interview accordée à Marie Claire, il y a quelques semaines. Depuis 2014, la comédienne travaille sous couverture avec des agents du FBI, mais aussi avec les forces de l’ordre locales pour servir d’“appât” dans des opérations d’arrestation. Elle a ainsi pu jouer les rôles de proxénète ou d’enfants en contact avec des prédateurs sexuels et participer à une demi-douzaine de missions. Après avoir régulièrement interprété des policières dans des séries télés, Marisol Nichols a commencé à s’intéresser à la lutte contre la traite humaine, quand sa carrière a commencé à ralentir en 2012. Elle a par la suite fondé deux ans plus tard une organisation à but non lucratif, Foundation for a Slavery Free World.

“Seules les bonnes personnes peuvent faire quoi que ce soit”

Une manière pour elle de lutter contre ce que beaucoup de gens ne veulent pas voir. “Votre esprit vous protège de tant de mal”, a-t-elle confessé auprès de Marie Claire. Mais si les bonnes personnes ne se rendent pas compte de ce qui se passe, cela continuera à se produire. Or, seules les bonnes personnes peuvent faire quoi que ce soit.” Le dévouement de l’actrice découle de certains traumatismes personnels. Elle avait 11 ans quand elle a subi un viol collectif, alors qu’elle accompagnait un ami dans la banlieue de Chicago. Ma vie a changé de trajectoire en un jour, a-t-elle révélé à Marie Claire. Un traumatisme qui nourrit aujourd’hui le plus noble des engagements.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet