Meghan Markle : cette experte royale qui l’accuse de jouer un peu trop « la carte de la race »

Lady Colin Campbell s’est exprimée, dans l’émission Today, à propos de Meghan Markle. Selon l’experte royale, la duchesse joue de sa couleur de peau.

A propos de


  1. Meghan Markle


  2. Harry d’Angleterre


  3. Anne d’Angleterre

“La seule chose que Meghan avait en sa faveur, était qu’elle était métisse.” Lady Colin Campbell, invitée dans l’émission australienne Today, vendredi 2 avril, n’a pas été tendre avec Meghan Markle. La mondaine britannique, âgée de 71 ans, reproche à la duchesse de Sussex de jouer un peu trop “la carte de la race” d’après ses propos rapportés par le Daily Mail.

Dans sa tirade enflammée à la télévision australienne, l’experte de la famille royale, a affirmé que la couleur de peau de Meghan Markle était un “laissez-passer gratuit pour se comporter mal”. Mais pas seulement, selon Lady Colin Campbell, auteure de plusieurs livres sur la royauté britannique, le prince Harry “ne l’aurait jamais épousé si elle était blanche”. Le passé, en tant qu’actrice de Meghan Markle, et sa personnalité “abrasive” étaient à contre-courant du protocole de la famille royale.

Tensions au palais de Buckingham

L’apparition de Lady Colin Campbell intervient quelques heures après avoir fait des révélations explosives. Selon ses dires, la princesse Anne est à l’origine des commentaires racistes sur la couleur de peau d’Archie. En effet, le couple royal s’était confié, lors de son interview avec Oprah Winfrey, sur les inquiétudes de la royauté à propos de la couleur de leur fils. L’animatrice de l’émission, McKinnon, a demandé à l’auteure britannique si la princesse Anne avait parlé aux Sussex. “Aucune famille ne veut que son linge sale soit lavé en public” explique la Britannique, avant d’ajouter qu’ils ne souhaitent pas être injustement accusé de racisme.

Dans un épisode de son podcast Chatting with Lady C (Conversation avec Lady C), Lady Colin Campbell, a déclaré que la princesse Anne avait été prise pour cible. D’après elle, il s’agit d’un malentendu lors d’une discussion sur les différences culturelles entre les Britanniques et les Américains. Anne craignait que Meghan Markle ne “respecte réellement l’institution”. Au palais de Buckingham, les tensions sont loin de s’apaiser.

Crédits photos : © Capture TV CBS via Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet