Meghan Markle défendue dans TPMP : Un chroniqueur dénonce "une forme de racisme" !

Alors que Meghan Markle est une nouvelle fois la cible de nombreuses critiques, un chroniqueur de TPMP a pris sa défense, mardi 22 octobre.

Dans le documentaire Meghan & Harry : An African Journey diffusé le dimanche 20 octobre dernier sur la chaîne britannique ITV, Meghan Markle s’est confiée, très émue, sur la difficulté d’assumer son statut royal. « Pour une femme, surtout lorsqu’elle est enceinte, qu’elle est très vulnérable, cela a encore plus compliqué les choses, a déclaré la maman d’Archie, les larmes aux yeux. Et alors ensuite, quand on a un nouveau-né dont il faut s’occuper… Surtout en tant que femme, c’est beaucoup. En plus de tout le reste, il faut apprendre à être une mère, essayer de profiter en tant que jeune mariée… »

Un témoignage jugé « déplacé » qui a suscité l’inquiétude de la reine Elizabeth II, du prince William et d’autres membres de la famille royale.

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, le sujet est revenu sur la table.

« Ils ont livré des confessions un peu comme une émission sur les coulisses de la famille royale, et ça a été très mal perçu par les Britanniques parce que c’est à ce moment-là qu’elle a fait part de son harcèlement, et tous les Britanniques se sont dits, « là elle est en Afrique, elle est au coeur de la misère, elle voit des choses terribles, et tout ce qu’elle trouve à nous dire c’est, ‘oui je me sens harcelée par la presse' », a d’abord expliqué Agathe Auproux avant que Bernard Montiel n’enfile sa cape de justicier. « Elle n’est pas très aimée en Angleterre, à cause de ses origines. Il y a une forme de racisme, parce que sa mère est afro-américaine, et depuis le début on a dit des horreurs », a-t-il dit. « Elle n’est pas princesse, contrairement à ce que disent certains tabloïds. Elle est juste altesse royale, duchesse de Sussex ».

Des vacances loin de l’agitation médiatique !

Déjà lassés d’être constamment critiqués, les époux de Sussex ont donc confirmé qu’ils s’apprêtent à prendre six semaines de vacances pour un « temps familial bien mérité ». Si le prince Harry a de nombreuses fois exprimé son désir de quitter le Royaume-Uni pour de bon, il s’avère que ce n’est pas chose faisable pour le moment. Une source royale a confié au Sunday Times : « Le duc et la duchesse ont un programme complet d’engagements jusqu’à la mi-novembre, après quoi ils prendront le temps dont ils ont tant besoin en famille. »

En novembre, ils mettront le cap sur Los Angeles…

À voir également : Zapping : Raquel Garrido clashe un membre du Rassemblement National

jb.

Source: Lire L’Article Complet