Meghan Markle et Harry : leur 2e bébé aura-t-il un titre royal ?

S’ils ont déjà dévoilé le sexe de leur deuxième enfant, Meghan Markle et le prince Harry se gardent de dire si le futur membre de leur famille aura droit à son propre titre royal. Le magazine Town and Country a trouvé la réponse.

A propos de

  1. Meghan Markle

  2. Harry d’Angleterre

Quel titre pour le deuxième enfant de Meghan Markle et du prince Harry ? Auprès du magazine Town and Country, Carolyn Harris s’est hasardée à le deviner. “Le nouveau bébé aurait normalement le titre de Lord ou Ladyen tant que le plus jeune enfant du duc et de la duchesse de Sussex selon cette historienne royale, citée avant le face-à-face des Sussex avec Oprah Winfrey (durant lequel ils ont confirmé attendre une petite fille). Il serait toutefois peu probable que ce nouveau royal baby obtienne un titre. À l’image d’Archie, le dernier membre de la famille Sussex pourrait avoir la titulature de Master ou plutôt de Miss, en l’occurrence, suivie de son prénom et du nom de famille Mountbatten-Windsor.

Pas de titre de princesse en vue pour la fille de Meghan Markle et du prince Harry. Lors de leur interview avec Oprah Winfrey, l’ex-actrice a estimé que son premier enfant a d’ailleurs été privé du titre de prince en raison de sa couleur de peau. Conclusion hâtive : seuls les enfants d’un héritier de la Couronne peuvent obtenir cette titulature. Master Archie Harrison Mountbatten-Windsor – un patronyme qui fait honneur aux lignées de Sa Majesté Elizabeth II et du prince Philip – est pourtant éligible pour utiliser le titre subsidiaire de son père, celui de comte de Dumbarton. Septième en ligne dans l’ordre de succession au trône, le bambin pourrait bien devenir prince une fois que son grand-père, le prince Charles accèdera au trône. Les enfants Sussex, garçon comme fille, deviendront alors éligibles au titre d’altesse royale dont leurs parents ont été privés après avoir claqué la porte de la Firme.

Le choix reviendra à la Couronne

Le duc de Cornouailles aura son mot à dire puisque ces titres dépendent entièrement du souverain ou de la souveraine. En regrettant que son fils n’ait pu devenir prince auprès d’Oprah Winfrey, Meghan Markle a oublié de préciser que Son Altesse Royale peut, éventuellement, offrir le titre de prince ou de princesse à sa descendance. Tel a été le cas lorsque la reine en a fait la proposition à la princesse Anne pour ses enfants Zara et Peter Philips. Offre refusée par la princess royal. Les petits Cambridge, George, Charlotte et Louis, ont néanmoins pu devenir princes et princesse, en tant que les enfants d’un futur monarque.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet