Meghan Markle face à un nouveau coup dur : découvrez pourquoi son prochain livre pourrait faire un flop

Les ventes de The Bench, le livre pour enfants de Meghan Markle, pourraient “faire un flop”, assure The Sun. La maman d’Archie n’y est cependant pour rien, mais la sortie de son oeuvre coïncide avec le début d’une guerre ouverte entre son éditeur et une chaîne de libraires…

Meghan Markle

Quand on est enceinte, il est recommandé d’éviter les contrariétés, surtout lorsque les derniers jours avant le terme approchent. Malheureusement, Meghan Markle ne vit pas sa grossesse dans un climat serein, alors que l’accouchement ne devrait plus tarder. L’ex-actrice continue d’essuyer de nombreuses critiques, jugée par beaucoup comme la responsable des tensions qui agite actuellement la famille royale britannique. D’ailleurs, même Harry a admis que c’était sa femme qui lui avait ouvert les yeux.

Quoi qu’il en soit, depuis l’interview accordée à Oprah Winfrey, Meghan Markle a décidé de ne pas jeter d’huile sur le feu, laissant les détracteurs critiquer, choisissant le silence comme marque du mépris. Et puis Meghan a d’autres soucis : récemment, les autorités ont découvert des restes humains à proximité de la résidence des Sussex… Pour souffler, Meghan Markle pouvait se concentrer sur la sortie de son livre pour enfants, The Bench, dont la sortie est prévue le 8 juin. Sauf que même-là, il y a encore eu un problème.

Meghan n’y est pour rien

Waterstones, une chaîne de librairies britannique majeure a décidé de retirer le livre de Meghan Markle de ses rayons. Pour se faire une idée, Waterstones peut être comparée, en France, à la FNAC (la chaîne britannique compte 283 magasins, contre 215 magasins dans l’hexagone pour le groupe de grande distribution). “Cela pourrait avoir un impact sur les ventes”, alerte The Sun, en frôlant l’euphémisme.

Cette fois, Meghan Markle n’y est pour rien, et elle pâtit d’une relation tendue entre l’éditeur, Penguin Random House, et Waterstones. L’éditeur a décidé de limiter les crédits au distributeur, ne permettant plus à la chaîne de librairies d’acheter autant de livres qu’elle le souhaitait. En conséquence, Waterstones a décidé de limiter l’exposition des livres de PHR. Pas un boycott, simplement une question de gestion des stocks, assure la direction de la chaîne. “Nous ne boycottons pas les titres PRH mais nous faisons tout notre possible pour que la disponibilité pour les clients reste bonne malgré la baisse globale des stocks”, insiste-t-elle. Waterstones représente près de 25% du marché de la vente de livres. Si la mise à l’écart de The Bench se confirme, ce serait un véritable coup dur pour Meghan Markle, qui va finir par se demander si elle est maudite.

Source: Lire L’Article Complet