Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze : leur fils de 12 ans, Léon, est déjà promis à un bel avenir

Léon et Lila font la fierté de leurs parents, Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze. Alors que la plus jeune est encore trop petite pour savoir ce qu’elle fera de sa vie, l’aîné a une idée bien précise de ce qu’il souhaite faire plus tard. Et il est déjà promis à un bel avenir !

Jamel Debbouze

Mélissa Theuriau

Mélissa Theuriau aurait pu devenir l’une des plus grandes vedettes de la télévision. En mai 2006, TF1 lui avait proposé de devenir le joker de Claire Chazal au 20h de TF1. Un poste de prestige, que l’animatrice avait pourtant choisi de refuser.Je sentais que je n’avais pas les épaules pour ce poste, j’avais peur de décevoir“, avait-elle à l’époque expliqué. Mise à la porte par la première chaîne du poste, qui n’avait pas apprécié qu’elle décline la proposition, elle s’était ainsi retrouvée sur M6 à la tête de Zone Interdite. Mais depuis 2012 la belle brune a choisi de se retirer des plateaux de télévision. Désormais c’est en coulisse qu’elle officie. A la tête de sa propre société de production, 416 Prod, elle préfère se consacrer à des documentaires sur des sujets qui lui tiennent à coeur et son émission En tableau ! diffusée sur C8. Mais si elle a fui les caméras, c’est aussi pour se consacrer davantage à la famille qu’elle a formée avec Jamel Debbouze, son mari depuis le 7 mai 2008.

Léon est en sports études au PSG

L’année 2008 avait marqué un grand tournant dans la vie de Mélissa Theuriau puisqu’en plus d’avoir épousé l’humoriste Jamel Debbouze, elle avait donné naissance à leur premier enfant, Léon, né le 3 décembre. Trois ans plus tard ils avaient accueilli une petite fille, Lila, née le 28 septembre 2011. Deux être qui font la fierté de la journaliste et productrice. Notamment l’aîné, qui est déjà promis à un brillant avenir. “Celui-ci est en sports études. Il a 12 ans, joue au PSG et rêve tout haut d’une carrière pro. Souvent, elle le conduit au camp des Loges pour l’entraînement“, rapporte Libération dans un portrait consacré à la mère de famille. Mais cette dernière ne souhaite pas que son fils se fasse trop d’illusions. C’est pourquoi elle ne manque jamais de lui ramener les pieds sur terre : “Elle douche son enthousiasme, histoire de prévenir toute désillusion, en lui faisant valoir qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus.Le rêve de Léon ? Devenir un aussi grand footballeur que Kylian Mbappé, son modèle.

Source: Lire L’Article Complet