« Merci pour ce que tu… » : ces mots ironiques d’Emmanuel Macron qu’Anne Hidalgo n’a pas aimés

Emmanuel Macron et Anne Hidalgo ont beau être amenés à collaborer régulièrement ensemble, ils ne s’apprécient guère. La maire de Paris n’aurait notamment pas digéré les propos du chef de l’État prononcés lors d’une cérémonie de commémoration, le considérant comme hypocrite.

Si Emmanuel Macron et Anne Hidalgo se croisent régulièrement lors d’évènements, inaugurations ou autres cérémonies d’hommage, nombreux dans la capitale, les deux élus ne s’apprécient pas pour autant, rapporte le journaliste Olivier Pérou. « Le président n’aime pas la maire de Paris et […] elle non plus », note-t-il dans son livre Autopsie d’un cadavre qui porte sur la chute du Parti socialiste. Anne Hidalgo n’aurait pas apprécié le compliment, pourtant courtois, mais qu’elle jugea ironique, que le président de la République lui a adressé en 2020 lors de la commémoration du 8 mai.

Après avoir salué ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy et François Hollande, puis les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, alors respectivement Gérard Larcher et Richard Ferrand, Emmanuel Macron s’était arrêté à la hauteur de la maire de Paris tout en maintenant la distance sanitaire nécessaire à l’époque. « Merci Anne, merci pour ce que tu as fait à Paris. C’est du super boulot ! », l’avait-il alors félicité. Cette dernière est pourtant convaincue que le Président ne pensait pas un mot des paroles qu’il venait de prononcer, ce qui serait effectivement le cas selon notre confrère Olivier Pérou.

⋙ PHOTOS – Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, Valérie Pécresse… Voici le métier des candidats avant de se lancer en politique

Une revanche grâce à la dame de fer

L’inimitié entre Emmanuel Macron et Anne Hidalgo serait néanmoins bien antérieure à cet incident puisque l’édile aurait volontairement privé le chef de l’État d’une célébration de sa victoire à la présidentielle sur le Champ-de-Mars en 2017. Anne Hidalgo aurait même réitéré le coup bas en 2022 : le président sortant réélu est cette-fois parvenu à obtenir le Champ-de-Mars pour y prononcer son discours de victoire. En revanche, la mairie de Paris lui a refusé une dérogation pour faire scintiller la tour Eiffel à 21h30 pendant ses déclarations. « Il fait étonnamment jour ce soir. Exceptionnellement, il se peut qu’on attende 22 heures pour l’illuminer », avaient alors expliqué les responsables de la mairie à son équipe de campagne.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Jacques Witt/Pool/Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Emmanuel Macron

  • Anne Hidalgo

Autour de

Source: Lire L’Article Complet