"Mettre son biscuit un peu partout dans plein de ballons"… les révélations troublantes de JoeyStarr sur son père

Homme très difficile à cerner, JoeyStarr a eu un passé plutôt douloureux, qu’il n’arrive toujours pas à comprendre ou pardonner aujourd’hui.

Élevé par sa mère, JoeyStarr n’a jamais vraiment connu son père, qui a été absent une bonne partie de sa vie. Lors de son entretien pour l’émission La Face Katché ce lundi 7 juin, le rappeur est d’ailleurs revenu sur son enfance et s’exprimer sur ce qu’il pense de son père.

Connu pour être très cash, et ce, quels que soient la personne ou le sujet, JoeyStarr n’a pas hésité à définir son père d’une manière très… particulière et non des plus sympas, “Le type était dans la conquête, tu vois… Il est allé mettre son biscuit un peu partout dans plein de ballons.“. Pour le chanteur, son “géniteur” ne pensait et ne vivait “que pour lui”, et était surtout quelqu’un de violent, qui “rouait de coups” sa compagne, la mère de JoeyStarr.

Une situation que l’acteur a encore parfois du mal à accepter puisqu’aujourd’hui papa à son tour, il se demande “ce qu’on lui a fait, à ce mec, finalement. Ou qu’est-ce que je lui ai fait, moi ou même mes frères se posent la question, ceux qui n’ont pas été élevés par lui, ni grandi avec lui”. Et pourtant, l’homme a eu plusieurs enfants, dont plusieurs garçons, que JoeyStarr découvre encore, dans des endroits parfois vraiment improbables, “On ne sait pas combien on est, déjà. Et donc, j’ai rencontré mon grand frère, mon aîné, sur un quai de RER. Un mec qui me disait : ‘Je connais un mec qui te ressemble…’ Et un jour, il me l’a ramené. Un autre de mes frères, pareil… La liste est longue”.

C’est aussi la musique, et le fait d’être devenue une star qui a permis à JoeyStarr de rencontrer quelques membres de sa famille, dont plusieurs frères. Aujourd’hui, l’acteur et rappeur est lui aussi papa, et tiens à ne pas reproduire les mêmes erreurs. En revanche, concernant leur grand-père, ses trois fils Marcello, Matisse et Khalil, ne connaîtront peut-être même jamais leur aîné…

À voir aussi : 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet