Michel Cymes n’a pas été "à la hauteur" : le médecin s’excuse à nouveau pour ses propos sur le masque

Dans un entretien accordé au Dauphiné Libéré, Michel Cymes a regretté ses affirmations sur le masque, qui ne serait pas utile si l’on n’est pas symptomatique. A cause de certaines approximations, le médecin-animateur a reconnu ne pas avoir été “à la hauteur de la confiance” des gens, ce vendredi 5 février.

Les tergiversations autour du masque ont été l’un des grands couacs de la crise sanitaire. Utile ? Pas utile ? Sur ce point, Michel Cymes avait son propre point de vue : les masques n’étaient pas nécessaires “si l’on n’est pas symptomatique”, assurait le médecin-animateur de 63 ans sur France 2. Dans un entretien paru ce vendredi 5 février dans Le Dauphiné Libéré, le médecin préféré des Français est revenu sur ses propos, en regrettant d’avoir donné des informations qui n’étaient “pas bonnes”.

  • Nikos Aliagas complètement fan de Vianney

    Télé Loisirs

  • Elodie (N'oubliez pas les paroles) était soulagée d'avoir perdu !

    Télé Loisirs

  • Rugby : d'où viennent les emblèmes des équipes de l'hémisphère nord ?

    Télé Loisirs

  • Clique : La chanteuse Pomme raconte d’où vient son nom de scène

    Télé Loisirs

  • Cryptid (Salto) : une série pour se faire peur

    Télé Loisirs

  • Hélène Grémillon : qui est la femme de Julien Clerc ?

    Télé Loisirs

  • Toujours là pour toi (Netflix) : une bande-annonce feel good pour Firefly Lane

    Télé Loisirs

  • Yakoi en audiodescription du 6 au 12 février

    Télé Loisirs

  • Il ne mérite pas son étoile au Michelin ? Mory Sacko (Top Chef) taclé par le critique François-Régis Gaudry !

    Télé Loisirs

  • #jesuislà – 5 février

    Télé Loisirs

  • 5 infos sur Jean-Pierre Descombes

    Télé Loisirs

  • Exclu. Kev Adams raconte son premier date "surprenant" avec Iris Mittenaere

    Télé Loisirs

  • Karine Lacombe apporte une précision de taille sur le test salivaire

    Télé Loisirs

  • Une invitée de Balance ton post, mécontente, décide de quitter le plateau d'Eric Naulleau

    Télé Loisirs

  • The Voice 2021 : date de diffusion, coachs… ce qu'il faut savoir sur l'émission

    Télé Loisirs

  • TPMP : Cyril Hanouna fait une mise au point après la blague graveleuse de Jean-Marie Bigard

    Télé Loisirs


  • Nikos Aliagas complètement fan de Vianney
    Nikos Aliagas complètement fan de Vianney


    Télé Loisirs


  • Elodie (N'oubliez pas les paroles) était soulagée d'avoir perdu !
    Elodie (N'oubliez pas les paroles) était soulagée d'avoir perdu !


    Télé Loisirs


  • Rugby : d'où viennent les emblèmes des équipes de l'hémisphère nord ?
    Rugby : d'où viennent les emblèmes des équipes de l'hémisphère nord ?


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

“Pas très logique”

“Au tout début des débats sur le Covid, sur France 2, je relaye l’information du monde scientifique et du ministère de la Santé qui dit que les masques ne servent à rien si on n’est pas soi-même symptomatique”, a développé Michel Cymes, qui se prépare à lancer le talk-show Antidote, un nouveau divertissement santé sur France 2 le 21 février. Au moment où je le dis, je pense moi-même que ce n’est pas très logique… Mais je le dis car de toute façon, à l’époque, on n’avait pas de masque.” Alors que les hôpitaux se trouvaient en situation de pénurie de masques, ses propos auraient pu créer “l’émeute”. “Si j’avais dit devant des millions de téléspectateurs qu’il fallait en porter, que se serait-il passé ? Il y avait déjà des cambriolages dans des hôpitaux…”

“J’ai donné des informations […] qui n’étaient pas bonnes”

Au cours de son interview, Michel Cymes a fait son mea culpa avec franchise. “Au début de la crise, j’ai donné des informations que j’essayais de vulgariser mais qui n’était pas bonnes. Je m’appuyais sur les connaissances scientifiques du moment, qui se sont avérées inexactes.” Cette crise sanitaire inattendue aura permis au vulgarisateur de repenser sa manière de s’exprimer dans les médias. “Pour le médecin informateur que je suis, ça a remis totalement en question ma façon de faire ce boulot car très franchement, je n’ai pas été à la hauteur de la confiance et de la grande crédibilité que les gens m’accordent sur le plan médical – dû à ma grosse popularité”, a-t-il assumé.

Au début de l’épidémie, Michel Cymes avait associé la Covid-19 à “une maladie virale comme on en a tous les ans”, ce qui lui a été beaucoup reproché. Très présent sur les plateaux de télévision, Michel Cymes avait alors décidé de se retirer de la scène médiatique. Pourtant, le principal intéressé a tenu à (re)faire une mise au point : “On m’a ensuite collé le mot ‘grippette’ que je n’ai jamais dit”. A plusieurs reprises, notamment dans C à Vous et Quotidien, l’ancien présentateur du Journal de la santé sur France 5 avait réfuté ces propos qui lui collent désormais à la peau.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Source: Lire L’Article Complet