Michel Drucker hospitalisé : sa femme Dany Saval et sa fille n'ont pu le voir qu'une seule fois

Après trois mois d’hospitalisation, l’animateur s’est confié au Parisien sur l’intervention qu’il a subie. Il a également révélé que ses proches n’avaient pu lui rendre visite qu’une seule fois.

Michel Drucker revient de loin ! L’animateur a vécu des mois particulièrement compliqués. Celui qui est aux commandes de Vivement Dimanche a été hospitalisé pendant trois mois à la suite d’une lourde opération du coeur puis d’une infection de sa cicatrice. C’est au Parisien, ce mardi 1er décembre, qu’il a donné de ses nouvelles. Ses proches n’ont pu le voir qu’une seule fois lors de son hospitalisation. “Ma femme Dany, ma fille, ma petite-fille ainsi que François Coquet et Philippe Alain, mes fidèles complices de Vivement dimanche, sont venus une fois, dans des conditions difficiles à distance et peu de temps“, a-t-il confié. Et de poursuivre :Je n’avais pas le souffle suffisant pour parler. Et puis, toutes les dix minutes, on me prenait soit la température, soit la tension, avec des prises de sang, des électrocardiogrammes, IRM, scanners”

Lorsque l’animateur s’est vu pour la première fois dans le miroir, il a été surpris par son apparence. “La première fois que je me suis revu dans un miroir, je me suis trouvé terriblement vieilli”. Un choc d’autant plus que même sa voix n’était plus là. Heureusement, tout revient en ordre depuis quelques jours, alors que est en rééducation à la clinique Bizet, à Paris. “Je réapprends à marcher. (…) La voix revient, les mots arrivent”, a-t-il révélé, confiant pour l’avenir.

“Mon coeur a été arrêté pendant quelques heures”

Au cours de cet interview, Michel Drucker s’est également longuement confié sur son triple pontage qui a duré plus de 8 heures. Quinze heures sous anesthésie plus de la réanimation et des soins intensifs”, a révélé l’animateur. Et d’ajouter : “Mon coeur a été arrêté pendant quelques heures et branché à une machine. Là, j’ai réalisé avoir frôlé la catastrophe.” L’animateur, qui a toujours eu une hygiène de vie irréprochable pense que cela a joué dans sa guérison : “Je ne fume pas, ne bois pas, je fais du sport…”, a-t-il conclu.

Crédits photos : BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet