Michel Drucker “maso” ? Pourquoi sa femme Dany Saval s’inquiète pour lui

Michel Drucker s’apprête à remonter sur scène à partir du 14 janvier prochain pour son spectacle baptisé « De vous à moi ». Une reprise qui inquiète son épouse.

Cela faisait presque deux ans qu’il attendait de remonter sur les planches pour son spectacle intitulé De vous à moi. Après une longue atteinte, entre crise sanitaire et soucis de santé, Michel Drucker présentera son second seul en scène à partir du 14 janvier prochain. Pour être eu top, l’animateur de Vivement dimanche donne toute son énergie pour les dernières répétitions, auxquelles nos confrères du Parisien ont assisté. Mais au bout une heure, c’est la panne sèche : « Attends, j’ai un petit trou là », admet Michel Drucker, pourtant aidé de deux prompteurs. « Ma seule appréhension, c’était de perdre la mémoire », confie-t-il à nos confrères. Et d’ajouter : « Hospitalisé, je me refaisais le spectacle dans ma tête. »

Une situation qui inquiète son épouse, Dany Saval. Il faut dire qu’il y a un peu plus d’an un, Michel Drucker a subi une lourde opération cardiaque. « Ma femme pense que je suis maso », explique-t-il. « Elle me dit : ‘Après tout ce que tu as encaissé, tu as besoin de cette fatigue et de ce stress ?’ Le stress, c’est lui qui m’a emmené sur le billard« , assure Michel Drucker avant d’ajouter : « Et être seul sur scène, c’est l’exercice le plus terrifiant. Mais mes angoisses se sont calmées. Qu’est-ce qui pourrait m’arrivait de pire ?« 

⋙ PHOTOS – Michel Drucker convalescent : qui sont les membres de sa garde rapprochée ?

Les médecins de Michel Drucker se demandent s’il va « tenir le choc »

Michel Drucker outrepasse les inquiétudes de sa femme, mais aussi les conseils de ses médecins. Après son opération du cœur, ces derniers lui avaient conseillé d’attendre un an et demi avant de se réinstaller dans le canapé rouge de Vivement dimanche. « En mars dernier, j’étais un peu au radar », admet l’animateur. « Mais ce retour, c’était important moralement. » Alors pour se relancer sur scène, Michel Drucker s’était donné un délai de trois mois supplémentaire. « Je n’étais pas prêt, je devais encore emmagasiner de la force », confie-t-il dans les colonnes du Parisien.

Pour retrouver toute sa forme, l’animateur de 79 ans ne lésine pas sur les efforts physiques. « Faire du sport, 200 abdos et quinze minutes de rameurs le matin, quarante-cinq minutes de vélo le soir. Je me donne tellement de mal pour revenir. Je sais que c’est une folie, mais une bonne folie« , assure-t-il. Un rythme effréné et une crise sanitaire qui tracassent ses cardiologues : « Ils se demandent si je vais tenir le choc, avec les voyages et le Covid », explique-t-il. Michel Drucker débute sa tournée à Villepinte le 14 janvier prochain, avant de traverser toute la France pour une trentaine de dates. « C’est ma vraie victoire sur mes problèmes de santé. Ça signera ma guérison totale. Après, on verra.« 

Crédits photos : DANIEL ANGELI / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet