Michel Drucker : ses confidences sur les personnes auxquelles il pensait "à l’hosto"

Sur le plateau de C à Vous le vendredi 17 décembre 2021, Michel Drucker s’est confié sur des proches qu’il a perdus, et à qui il pensait pendant son séjour à l’hôpital, en septembre 2020.

  • Michel Drucker

Michel Drucker est passé « très » près de la mort. Et pendant son hospitalisation en septembre 2020, il a pensé à d’illustres amis qu’il a perdus. Il l’a confié dans C à Vous, sur France 5 le vendredi 17 décembre 2021, au détour d’une conversation sur sa collaboration avec Les Nuls. « Bruno Carette qui était un génie, avait tant de choses encore à nous prouver« , a regretté l’animateur, qui jouera en 2022 son spectacle De vous à moi. Une citation lui est ensuite venue en tête : « C’est Victor Hugo qui citait Saint Augustin, qui disait que ‘les morts sont des invisibles, pas des absents‘. » Michel Drucker s’en est inspiré pour son spectacle, dans lequel il va « rejoindre les invisibles et dans la nuit, sur ‘l’écran noir de mes nuits blanches [des paroles de Claude Nougaro, NDLR.] À lui de lister ces « invisibles » : « Je voyais passer Leluron, je voyais passer Coluche, je voyais passer Charles Aznavour évidemment, Delpech« 

« Je pensais que je ne reviendrais jamais à la télé »

Michel Drucker s’est rappelé de ses amis, alors qu’il traversait une période extrêmement difficile. En septembre 2020, et ce pendant plusieurs mois, il a souffert de graves problèmes de santé : il a été atteint d’une septicémie, a risqué de se faire amputer, puis a subi un triple pontage, dont la cicatrice s’est infectée.

L’animateur de Vivement Dimanche a une idée de l’origine de ces problèmes. D’après lui, ils sont la conséquence de ses premiers pas sur scène, en 2016. « C’est peut-être pour ça que j’ai eu un triple pontage. J’ai eu un stress total à 76 ans, a-t-il raconté. Commencer une carrière sur scène, il faut être un peu fêlé. Je pensais que cela ne marcherait pas, que les petits copains me tomberaient dessus, que la presse serait terrible et qu’il y airait personne dans les salles. » Une grosse frayeur. « Je pensais que je ne reviendrais jamais à la télé, vous le savez, j’étais vraiment une ombre« , a fait savoir Michel Drucker, qui se demandait alors « Est-ce que je vais revenir sur terre ?« 

Source: Lire L’Article Complet