Michel Robin est mort à l’âge de 90 ans

Dans un hommage posté le 19 novembre 2020 sur les réseaux sociaux, la Comédie Française a annoncé la mort de l’acteur Michel Robin à l’âge de 90 ans.

Son nom ne parle pas forcément à tout le monde, mais son visage si, assurément. L’acteur Michel Robin est décédé ce mercredi à l’âge de 90 ans des suites du Covid-19. Ancien sociétaire de la Comédie Française, il était surtout célèbre pour ses seconds rôles, notamment dans Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, La chèvre, Les aventures de Rabbi Jacob ou encore Un long dimanche de fiançailles. "Cette époque nous éprouve cruellement et nous la haïrons de nous priver soudainement des plus fragiles et des meilleurs d’entre nous", a réagi Eric Ruf, l’administrateur général de la Comédie Française.

Michel Robin, qui venait à peine de fêter ses 90 ans (il est né le 13 novembre 1930), a très tôt joué des "vieux" à l’écran, en raison de son apparence. "Il concédait il y a peu qu’il avait enfin l’âge du rôle et que cela le contrariait", se rappelle Eric Ruf. L’acteur, qui avait quitté la Comédie Française en 2010, avait gardé "un attachement indéfectible" à la Maison, dont il "suivait les activités" et "prenait des nouvelles" même lorsqu’il était en retraite. "Il était revenu la saison dernière témoigner de son immense parcours lors d’un Paradoxe(s) (la compagnie dramatique, ndlr) à devenir acteur alors qu’il désirait être notaire", raconte l’hommage d’Eric Ruf. L’institution salue aujourd’hui "un grand comédien" à la "tendresse" et à "l’humour dévastateur", "un monde d’humanité et d’intelligence contenu dans cette longue et humble silhouette courbée."

Soixante années de carrière

Michel Robin a commencé le théâtre dans les années 1950. Du Misanthrope de Molière à La Tempête de William Shakespeare en passant par Fin de partie de Samuel Beckett, il s’est illustré dans tous les plus grands textes sur scène. Inoubliable en père de M. Colignon (l’épicier) dans Amélie Poulain ou en Alexandre Bens, le PDG qui charge Gérard Depardieu et Pierre Richard de retrouver sa fille kidnappée dans La chèvre, il avait également marqué le petit écran en incarnant Doc, le maître du chien Croquette dans la version française de Fraggle Rock

Source: Lire L’Article Complet