Miss France : pour améliorer leur élocution les candidates lisent… du NTM !

Samedi 11 décembre 2021, les candidates au concours Miss France se retrouveront à Caen pour voir l’une d’entre elles prendre la relève d’Amandine Petit. En attendant, elles mettent l’accent sur l’amélioration de leur expression orale à travers des exercices d’éloquence originaux, rapporte Le Parisien, dimanche 21 novembre 2021.

  • Sylvie Tellier

Les candidates au titre de Miss France 2022 donnent rendez-vous aux téléspectateurs de TF1 samedi 11 décembre 2021, qui se déroulera au Zénith de Caen. Parmi elles, se trouve celle qui prendra la relève d’Amandine Petit. En attendant, les 29 candidates se sont envolées pour La Réunion jeudi 18 novembre 2021 pour la fameuse semaine de préparation. Les jeunes femmes ont quelques jours à peine pour se préparer à endosser le rôle exigeant de Miss France. Leur planning est donc très chargé, comme le rapportent nos confrères du Parisien, dimanche 21 novembre 2021.

C’est ainsi qu’elles ont eu rendez-vous dès 7h30 pour un cours de bonnes manières, avec Jérémy Côme. « Fini les kebabs avec vos copains, il va falloir que vous alliez au restaurant avec le préfet, et savoir se tenir à table vous fera un sujet de conversation avec vos voisins. Comme aujourd’hui, tout le monde a un portable à la main, n’hésitez pas à chercher des sujets de conversation sur Google discrètement. Par exemple, l’actualité de la personne ou de la ville, une inauguration d’un théâtre, un fait divers ou un fait marquant, cela engagera la discussion et vous donnerez l’air d’être concernées, une des premières politesses. », indique le professeur qui accompagne les candidates pour la sixième année consécutive.

Alexia Laroche-Joubert impose son style

Alors que la société Miss France a une nouvelle présidente, Alexia Laroche-Joubert, les objectifs changent. Pour la productrice télé, il faut que les candidates mettent l’accent sur leur expression orale. « Je veux développer leurs facultés d’adaptation. Être une Miss France, c’est donner son avis sur tout et son contraire. », analyse la productrice dans les colonnes du quotidien. Et pour cet exercice, ce ne sont pas des sujets d’actualité qui ont été présentés à celles qui espèrent arborer la couronne de Miss France 2022. Elles ont dû entraîner leur éloquence et leur diction sur le texte Ma Benz du groupe NTM. Une expérience à contre-emploi qui semble avoir convaincu Alexia Laroche-Joubert. « Le but est de voir comment les filles s’approprient un texte en le réinterprétant à leur façon ».

A lire aussi : Jean-Pierre Pernaut : son apparition surprise dans le JT de 13h de TF1 avec les candidates de Miss France

Source: Lire L’Article Complet