"Mon héros" : Lââm rend un bouleversant hommage à son époux

Lââm est toujours en deuil depuis le décès de son époux, Robert Suber. Le vendredi 26 novembre 2021, la chanteuse a tenu à rendre hommage à son mari, le jour de son anniversaire, en publiant un message touchant sur Instagram.

  • Lââm

C’est une bien mauvaise nouvelle que Lââm avait annoncée le 2 novembre 2021 : le décès de son époux, Robert Suber. « My husband forever Mon mari pour toujours, RIP Suber my love », écrivait-elle sur Instagram. Depuis, la chanteuse qui partageait la vie de l’artiste n’a cessé de lui rendre hommage, preuve encore le vendredi 26 novembre 2021. En effet, celle qui a participé à Danse avec les stars, a partagé un double cliché sur le réseau social : ses fans ont pu observer Tina Turner à gauche de la photo ainsi que son époux, Robert Suber, à droite. Tous deux célèbrent leur anniversaire : « Mes 2 héros, bon anniversaire, la reine Tina Turner, mon idole, et bon anniversaire au roi Suber, mon super mari RIP, nés le même jour 26 novembre », a-t-elle écrit en légende photo. Un hommage qui a ému ses fans, n’hésitant pas à lui présenter une nouvelle fois leurs condoléances.

Lââm en deuil : la star ne cesse de rendre hommage à son mari

La disparition de Robert Suber a laissé Lââm dans une grande tristesse. Décédé d’un cancer du pancréas, l’époux de la chanteuse a souffert durant de long mois. Ce qui a particulièrement marqué l’artiste. En effet, sous la publication du 2 novembre 2021, une abonnée lui avait écrit : « Sincères condoléances, que Dieu puisse te consoler ». Un commentaire qui avait profondément agacé Lââm : « Dieu puisse me consoler ? Il n’a rien fait pour sauver mon pauvre mari. Où il a souffert le martyre d’un cancer du pancréas à vomir ses excréments pendant 26 jours dans de terribles souffrances horribles, à attendre sa mort tout maigre. Où on voyait ses os et où je l’ai vu mourir devant moi impuissante », avait-elle répondu. Le vendredi 5 novembre, Lââm, toujours endeuillée, était revenue sur sa rencontre avec Robert Suber, dans une publication Instagram : « C’est grâce à Pascal Mulot que j’ai rencontré mon super mari en 1994 dans un club à 5 heures du mat (sic) à place Clichy. Mon mari est mort à place Clichy à l’hôpital bizarrement. Mon mari sortait de studio, Pascal lui avait envoyé un billet pour qu’il vienne des États-Unis enregistrer pour dix jours. La suite vous la connaissez, mon mari a quitté les États-Unis pour toujours, pour vivre notre grande histoire d’amour ». Un amour qui vit toujours à travers Lââm.

>>> Découvrez la publication de Lââm en cliquant ici

Source: Lire L’Article Complet