« Mon père pleurait dans mes bras » : ce que Serge Lama n’a jamais pardonné à sa mère

Si sa vie a été semée d’embûches, Serge Lama connaît une autre blessure. Dans l’édition de ce jeudi 18 février de Paris Match, le chanteur a révélé ce qu’il n’a jamais pu pardonner à sa mère.

A propos de

  1. Serge Lama

Sa “blessure originelle.” Enfant unique de Georges Chauvier et Georgette Ponceaud, Serge Lama a été aux premières loges lorsque sa mère a interdit à son époux de poursuivre son rêve. Chanteur d’opérette, le père de l’artiste espérait faire carrière dans la chanson mais sa femme lui a barré la route. Ce que l’interprète de Je suis malade – récemment remarié – n’a jamais pu pardonner à la première femme de sa vie. “Il pleurait dans mes bras”, s’est-il remémoré dans l’édition de ce jeudi 18 février du magazine Paris Match, “ma tristesse d’alors, je la porte encore en moi. Je ne m’en suis jamais remis.”

Mais face au désarroi et aux larmes de Georges Chauvier, c’est un besoin de vengeance qui l’a animé. “Toute ma vie est bâtie là-dessus”, a poursuivi Serge Lama, “sur cette obsession : prouver à ma mère que, moi, je pouvais être chanteur. Il a finalement fait du rêve de son père une réalité. Cinq décennies de succès qui ont pris fin au mois de janvier 2020 sur ses réseaux sociaux, lorsqu’il a annoncé vouloir mettre un terme à sa carrière artistique pour prendre soin de sa santé. Victime d’un effroyable accident de la route le 12 août 1965 auquel ont succombé sa fiancée, Liliane Benelli, et le frère d’Enrico Macias, il en subit encore les séquelles. “C’est pendant la dernière tournée que j’ai compris que c’était cuit.”

En raison de la crise sanitaire qui l'a déjà contraint de reporter à deux reprises la tournée « ADIEU CHÈRE PROVINCE » et n’ayant à ce jour aucune visibilité sur la durée de cette pandémie, SERGE LAMA… https://t.co/o1dIzHxpML pic.twitter.com/ALAflTuFBO

Une dernière tournée avortée

Hors de question pour lui de ne pas faire ses adieux avec son public, Serge Lama promettait alors une dernière tournée, baptisée Adieu, chère Province. Malheureusement, le coronavirus est passé par là, l’obligeant à repousser cette série de concerts à deux reprises. La patience de ses fans semblait pouvoir être récompensée : le rendez-vous a été fixé le 1er octobre 2021.

Mais le 18 janvier dernier, le principal concerné a annoncé qu’il ferait faux bond à ses admirateurs, tout d’abord en raison de la crise sanitaire mais aussi de sa santé, qu’il ne peut se permettre de négliger. “C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que Serge Lama a pris cette décision difficile”, a-t-on pu lire dans un communiqué relayé sur son site officiel. Cette fois, aucun report n’a été prévu, Serge Lama quitte la scène, privé d’une ultime révérence.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet